Archives par catégorie: Minhaj

catégorie comprenant les articles relatifs au minhaj

Il y a-t-il une différence entre sounni et salafi ? (Ch. Ibn Hizâm)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Ibn Hizâm a été questionné : Existe-t-il une différence entre sounni et salafi ? Il a répondu : Il n’y a aucune différence entre eux. L’homme droit qui se tient sur le Livre et la Sounnah est appelé sounni pour son suivi de la Sounnah du prophète ﷺ, pour son […]

L’entraide avec les innovateurs ? (Ch. Ibn Hizam)

Question : Comment agir avec certains se disant salafis et qui s’associent aux innovateurs pour certaines choses. Est-ce permis d’agir avec les innovateurs? Comment doit-être notre position avec les salafis cités? Chaykh Muhammad Ibn Hizam : Il n’est pas permis de s’assoir avec les gens de l’innovation et de l’égarement ni d’agir avec eux car […]

Quand est-ce que la personne devient hizbi ? (Ch. Muqbil)

Question: Comment est le manhaj salafi dans le jugement sur un parti ou un groupe pour dire qu’il est un groupe? Et quand pouvons-nous les faire sortir du sein des Gens de la Sunnah et du Groupe? (NdT: Fâidah: j’ai entendu notre shaykh Abû ‘Amr Al Hajûrî (parmi les shuyukh de Dammâj) dire qu’il était […]

Appeler les mécréants « non musulmans » (Ch. Bakr Abou Zayd)

بسم الله الرحمن الرحيم Le cheikh Bakr Abou Zayd dit dans son livre « Dictionnaire des termes interdits » : Non-musulman : Cela fait partie des expressions de laxisme contemporaines qui annihilent la répulsion à avoir envers la mécréance et les mécréants. Nous devons nous tenir aux réalités de la législation et nous devons délaisser toute modification […]

Aimer l’innovateur pour son bien (Ch. Ibn Hizam)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Muhammad ibn Hizâm حفظه الله fut questionné : Doit-on détester l’innovateur dans l’absolu ou doit-on l’aimer pour son bien et le détester pour son mal ? Il répondit : L’innovateur n’est pas équivalent au mécréant. Il ne fait aucun doute que l’on doit désavouer totalement le mécréant. Allâh dit: قَدْ […]

Photo de la lettre de Sheikh Moqbil envoyée à Sheikh al Albâny dans l’interdiction de la participation aux élections

بسم الله الرحمن الرحيم

Photo de la lettre de Sheikh Moqbil envoyée à Sheikh al Albânyرحمهما الله qu’il signa, dans l’interdiction de la participation aux élections.

Paroles des quatre Imâms sur le taqlîd ou suivi aveugle

Paroles des quatre Imâms sur le taqlîd ou suivi aveugle      Shaikh al-Albânî – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit concernant la condamnation du taqlîd ou suivi aveugle [1] : « Il est utile de rapporter ici quelques-unes des citations des quatre Imâms que j’ai pu trouver. Souhaitons qu’elles soient une exhortation et un rappel pour […]

Voter ou pas… Ne votez pas !

بسم الله الرحمن الرحيم

Lors des précédentes élections présidentielles en France, nous avions été choqués de lire sur un site salafi un article intitulé « sarkozy ou royal? » l’auteur de cet article laissait clairement le choix au lecteur de voter ou de s’abstenir comme si cela était une question de fiqh sur laquelle les savants ont divergé et il est permis à chacun d’opter pour l’avis qui lui semble le plus authentique. Ceci est du à une mauvaise compréhension et au fait de confondre entre les questions d’ijtihad et les questions de divergences. inchallah nous clarifierons cette ambiguïté dans l’annotation d’une parole de cheikh Rabi’.

Voici donc les paroles des savants de la sounnah ne laissant aucun doute sur l’interdiction du vote qui est un pilier, une passerelle vers la démocratie qui est de la mécréance et une forme d’association à Allah. Laisser penser au salafi[1] qu’il a le choix sur cette question, c’est lui laisser penser qu’il a le choix entre la foi et la mécréance, l’unicité et le shirk, le vrai et le faux, ceci est une erreur gravissime aux conséquences fâcheuses et dont l’auteur doit se repentir.

AL IMAM SHAYKH MOQBIL AL WÂDI’Y

Il a dit:

Les élections et le vote sont des tâghout[2] et peu importe qui vous le permet.

Ghâratoul achrita volume 1 page 353

S’éloigner des postes présidentiels et ministériels (Ch. Moqbil)

Parmi les paroles de l’imâm Moqbil al Wâdi’y, revivificateur contemporain de la da’wah salafiyah au Yémen, il y a : Nous leur disons ainsi qu’à vous : Nous ne désirons pas se faire élire pour nous-mêmes. Nous élisons – si Allah veut – les hadîths du Messager d’Allah ﷺ tout comme le firent les savants. […]

Est-il indispensable de suivre un madhhab particulier ? (Ch. Yahya)

Est-il indispensable de suivre un madhhab particulier ? Cheikh Yahyâ Question : Quel est le jugement de l’affiliation à un madhhab ? Est-il obligatoire de prendre le madhhab châfi’îte ? Réponse : Nous nous vouons à l’adoration d’Allah par Son Livre et par le suivi de la Sounnah de Son Prophète ﷺ. Et Allah dit : الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ […]