Archives par auteur Abou Ismâ'îl Jamel al maghrebî

L’algérien Farîd (résident à Mekkah) Révèle une nouvelle fois son vrai visage, sa rage et son taqlîd

L’algérien Farîd 
Révèle une nouvelle fois son vrai visage, sa rage et son taqlîd.
بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله رب العالمين وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمدا رسول الله و الصلاة والسلام على رسول الله وعلى اله وصحبه أجمعين ومن اتبعهم بإحسان إلى يوم الدين أما بعد:

Allah a dit :

وَقُلْ جَاءَ الْحَقُّ وَزَهَقَ الْبَاطِلُ إِنَّ الْبَاطِلَ كَانَ زَهُوقًا

[Traduction Approximative]

 » Et dis; la vérité est venu et le faux disparait, car le faux est destiné à disparaitre «  Sourate. al-isra Verset.81

Et Allah dit aussi :

لِيُحِقَّ الْحَقَّ وَيُبْطِلَ الْبَاطِلَ وَلَوْ كَرِهَ الْمُجْرِمُونَ

 » Afin qu’il fasse triompher la vérité et anéantisse le faux, en dépit de la répulsion qu’ont les criminels «  S. al-anfal V.8

Et Il dit :

لِيَهْلِكَ مَنْ هَلَكَ عَنْ بَيِّنَةٍ وَيَحْيَى مَنْ حَيَّ عَنْ بَيِّنَةٍ وَإِنَّ اللَّهَ لَسَمِيعٌ عَلِيمٌ

 » Pour que sur preuve, périsse celui qui périt, et que vive sur preuve celui qui vit. Et certes Allah est Audient et Omniscient «  S. al-anfal V.42

Chaykh al-islam -رحمه الله- a dit dans « Majmou3 al fatawa » (21/57):

« Parmi la Sunna d’Allah est que : lorsqu’IL veut que sa religion triomphe IL fait sortir un détracteur qui s’y oppose, puis, Allah par Ses paroles fait triompher la vérité en la lançant contre le faux , qui est vaincu puis disparait » Fin de citation…

Voici une réplique sur les fausses paroles de Farid l’algérien de mekka -qu’Allah le guide-, sur certaines choses en besoin d’éclaircissement. Car il se peut que des gens lisent ses paroles mensongères, les répètent puis s’égarent, en pensant par erreur que les injustes sont ceux qui étudient à Dammâj.

Et s’il y a bien une chose qui est prouvée, de bon sens et avec laquelle nous ne commettons envers lui aucune injustice c’est de dire avec preuves à l’appui que Farid l’algérien qui habite à Mekka est un moulabbis (feinteur) et menteur (voir les liens suivant; http://www.dammaj-fr.net/refutations/les-francophones/farid-de-mekkah

et  http://ha-je-savais-pas.over-blog.net/categorie-11367243.html)

Et parmi les signes de la fin des temps : les menteurs seront considérés par la masse populaire comme des véridiques et les véridiques pour des menteurs

Abou Horayra رضي الله عنه a rapporté que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

« Parmi les signes de la fin des temps, viendront des années de tromperies, où l’on croira le menteur et on accusera de mensonges celui qui est véridique, on fera confiance au traitre et on accusera de traitrise celui qui est digne de confiance… »

Je demande à Allah عز و جل de me donner la réussite dans cette réplique à ce rowaybida[1] et qu’Il éclaire par celle-ci les gens de bien qui ont été trompé par cette mauvaise personne :

1) Farid al-Marid[2] dit :

Premièrement j’ai écouté les paroles de Cheikhouna Rabî3 sur Yahyâ el Hadjoùrî , et selon ce que j’ai lu et écouté de Yahyâ el Hadjoùrî et de ceux qui le suivent de dammâdj et ailleurs , je pense sérieusement que Cheikhounâ -qu’Allah le préserve et guérisse – n’a dit que la vérité sur Yahyâ et ses adeptes !

L’incohérence d’Al-Jâbiri et son autorisation de se tailler la barbe

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله، والصلاة والسلام على من لا نبي بعده, أما بعد:

Voici un audio en 2 parties de ‘Obayd al Jâbiri . Dans la première partie il y interdit de se raser la barbe de façon catégorique puis se contredit dans la deuxième partie où il y autorise de la tailler. Ces audios furent enregistrés en des occasions différentes. 

Farîd Zemour est un hizbi

Farîd Zemour est un « hizbi maftoun et makhdhoul »

بسم الله الرحمن الرحيم

الحمد لله وأشهد أن لا إله إلاّ الله، وأنَّ محمدًا عبده ورسوله صلّى الله عليه وعلى آله وصحبه ومن اتبع هداه، أمّا بعد:

Suite à ce que le frère Hassan a écrit sur son site disant que Farid est un hizbi, voici la fatwa de nos mashâikhs qui confirme ce que nous avions déjà tiré comme conclusion face à ses faits et son jeu avec la religion d’Allah.

Chose indéniable pour quiconque a suivi cette affaire de près avec équité désireux de la vérité.

Nous avions déclaré auparavant que nous en avions fini avec lui. Cependant après avoir constaté l’obstination de cet orgueilleux et égocentrique personnage et de ses vicieuses manigances, nous disons même son enfoncement dans l’alliance des gens du faux, allant dans son sens, dans cette hizbiyah, après cela donc et conformément ce qu’a dit al Tafhany dans son éloge au livre « Al rad al Wâfir » p56 t:

« Celui dont on a su de lui une parole s’opposant à la sharî’ah sans qu’il ne s’en repente après qu’un conseil et qu’un bayân lui fut transmis . Soit il s’en repent, soit nous appliquerons sur lui ce que nécessite la législation de Mohammad…«  Fin de citation.

Bien évidement nous attirons l’attention sur le fait que Farid n’a pas été rendu hizbi suite à nos désirs, mais plutôt de par ses propres faits! Pour la plupart déjà cités dans les répliques passées l’ayant rendu muet comme l’a dit chaykh al ‘Outheimine dans « Sharh lom’ah al i’tiqad » (à la fin du chapitre sur la mise en garde contre les bid’ahs):

« Et il en est ainsi pour tout partisan du faux et de bid’ah et autre. Il est inévitable que son aboutissement soit une incapacité à répondre« .

Sachez aussi que nous l’avons conseillé en privé comme en public, chose qui n’a fait que susciter son orgueil et son obstination et comme Allah a dit de Nouh عليه السلام :

 

قَالَ رَبِّ إِنِّي دَعَوْتُ قَوْمِي لَيْلًا وَنَهَارًا فَلَمْ يَزِدْهُمْ دُعَائِي إِلَّا فِرَارًا وَإِنِّي كُلَّمَا دَعَوْتُهُمْ لِتَغْفِرَ لَهُمْ جَعَلُوا أَصَابِعَهُمْ فِي آَذَانِهِمْ وَاسْتَغْشَوْا ثِيَابَهُمْ وَأَصَرُّوا وَاسْتَكْبَرُوا اسْتِكْبَارًا ثُمَّ إِنِّي دَعَوْتُهُمْ جِهَارًا ثُمَّ إِنِّي أَعْلَنْتُ لَهُمْ وَأَسْرَرْتُ لَهُمْ إِسْرَارًا فَقُلْتُ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ إِنَّهُ كَانَ غَفَّارًا

Il dit: ‹Seigneur! J’ai appelé mon peuple, nuit et jour.

mais mon appel n’a fait qu’accroître leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. Ensuite, je les ai appelés ouvertement. Puis, je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret. J’ai donc dit: ‹Implorez le pardon de votre Seigneur, car il est grand Pardonneur.

(Noûh v5- 10).[1]

 

 

 Donc  voici en gros la question que nous avons posé à chaykh Yahya, chaykh Abou ‘Amr et chaykh Mohammed ibn Hizam حفظهم الله جميعا– à savoir que cet homme est méconnu et sans valeur auprès d’eux :

Conseil aux salafis sur les fitnas

بسم الله الرحمن الرحيم

Le conseil aux salafis dans les fitnahs


الحمد لله رب العالمين والصلاة والسلام على نبينا محمد وعلى آله وسلم تسليما مزيدا، أما بعد׃

Voici le conseil que je donne à tous mes frères Salafis et aux frères Salafis de Nice plus spécialement.

Et le conseil que je donne est ce que le Prophèteصلى عليه و سلم a dit : « certes l’heureux c’est celui qui s’éloigne des fitnas »

Car les fitnas détruisent la religion, la croyance, et le comportement de celui qui s’engoufre dedans et c’est pour cela qu’il est obligatoire de s’en éloigner , et on ne peut être préserver qu’en ayant  connaissance de leurs causes et conséquences, car beaucoup de gens se trompent sur le sens de: « s’éloigner des fitnas » et ce manque de connaissance peut les amener a l’égarement pour  finalement tomber dans la fitna, tout en croyant et s’imaginant être sur la bonne voie. Puis ils viennent à dire sur d’autres gens qu’ils sont eux tombés dans la fitna alors qu’en vérité ils sont totalement loin de cela, ALLAH dit :

لَقَدِ ابْتَغَوُا الْفِتْنَةَ مِنْ قَبْلُ وَقَلَّبُوا لَكَ الْأُمُورَ حَتَّى جَاءَ الْحَقُّ وَظَهَرَ أَمْرُ اللَّهِ وَهُمْ كَارِهُونَ وَمِنْهُمْ مَنْ يَقُولُ ائْذَنْ لِي وَلَا تَفْتِنِّي أَلَا فِي الْفِتْنَةِ سَقَطُوا

« Ils ont auparavant cherché la fitna et détourner les choses, jusqu’à ce que vint la vérité et triomphât l’ordre d’Allah, en dépit de leur répugnance. Et parmi eux il en est qui dit ; donne moi la permission (de rester) et ne me mets pas en tentation, or certes c’est bien dans la fitna qu’ils sont tombés » S.tawbah V.48-49

Fatwa sur la mixité dans l’enseignement (Ch Yahyâ)

FATWA SUR LA MIXITE DANS L’ENSEIGNEMENT

DE L’EMINENT CHAYKH YAHYA ALHAJOURI

Traduit par le frère Abou Ismaïl Jamel al-Maghrebi avec la permission de l’éminent chaykh yahya ibn ali alhajouri

بسم الله الرحمن الرحيم

Fatwa de chaykh Yahya al-hajouri (qu’ALLAH le préserve et le garde).Concernant la mixité dans l’enseignement

Louange à ALLAH seigneur des mondes conformément à la parole d’ALLAH I :

 فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِنْ كُنْتُمْ لَا تَعْلَمُونَ 

« Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas »

Et Sa parole I :

 وَتِلْكَ الْأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلَّا الْعَالِمُونَ 

« Telles sont les paraboles que nous citons aux gens, cependant, seuls les savants les comprennent »

 Nous adressons ainsi cette question à l’éminent chaykh Yahya ibn ali al-hajouri qu’ALLAH le préserve.

La question est : il est apparu dans beaucoup de régions du Yémen des écoles appelées « lutte contre l’analphabétisme » où ils enseignent aux femmes, Or la plupart du temps les enseignants sont des hommes qui instruisent des jeunes femmes, des adolescentes ou autre, cela engendre des échanges de regards et d’autre chose dont ALLAH est le plus savant sur ce qui peut  se produire maintenant et dans le futur. Et nous qui somme de la région de Bani Qaïs (hachid) nous souffrons beaucoup de cette situation, nous espérons donc de vous, ô éminent chaykh, que vous nous éclaircissez le jugement législatif islamique concernant ceci et la responsabilité des parents vis-à-vis de leurs fils et filles. Qu’ALLAH I vous récompense en bien.

بسم الرحمن الرحيم

La réponse :