Peut-on dire du kafir qu’il est un « frère en humanité » ?

Bismillah

Shaykh Al ‘Uthaymin dit dans son commentaire de Bulugh Al Maram (البيوع ش11) sur le hadith : le prophète  a interdit de surenchérir sur l’achat de son frère :

S’agit-il ici de son frère de sang ? Non. Son frère en humanité ? Non. Son frère en religion ? Oui. Car la fraternité en humanité n’est pas ce qui est voulu religieusement. Il n’y a pas de fraternité en humanité entre les gens, mais plutôt ils sont du même genre humain. Le mécréant est du même genre humain que le muslim, mais il n’est pas son frère.[…]

(( وإلى مدين أخاهم شعيبًا ))

Et à Madyan, leur frère Chu’ayb

Ceci est un lien de sang.

Quand à Sa parole :

(( كذب أصحاب الأيكة المرسلين * إذ قال لهم شعيب ))

Les gens d’Al-Ayka traitèrent de menteurs les Messagers * Lorsque Chu’ayb leur dit…

Allah n’a pas dit : « leur frère » car les gens d’al ayka ne sont pas ceux de Madyan. Chu’ayb n’est pas d’eux.


Il fut également interrogé :

Question : Je vis en Jordanie dans un quartier où la majorité des habitants sont nos frères chrétiens. Je mange avec certains d’entre eux. Est-ce que ma salat et ma vie parmi eux est nulle ?

Shaykh Al ‘Uthaymin : Avant de répondre à la question je souhaite préciser une chose en espérant que cela a été dit non intentionnellement, sa parole : « nos frères chrétiens ».

Il n’y a pas de fraternité entre les muslims et les chrétiens. La fraternité est celle de la foi. Comme Allah dit :

﴿إنما المؤمنون إخوة﴾

Les croyants ne sont que des frères

Et lorsqu’on voit que le lien de sang a été nié à cause de la différence de religion, comment l’affirmer pour des gens avec qui il n’y a ni lien du sang, ni même religion. Allah dit à propos de Nuh et de son fils :

: ﴿رب إن ابني من أهلي وإن وعدك الحق وأنت أحكم الحاكمين قال يا نوح إنه ليس من أهلك إنه عمل غير صالح﴾

Seigneur : mon fils fait partie de ma famille, et Ta promesse est vérité, et Tu es le plus sage des sages. (Allah) dit : Nuh ! Il ne fait pas partie de ta famille, ses actes ne sont pas pieux.

Il n’y a donc pas de fraternité entre le croyant et le mécréant. Et il est obligatoire au croyant de ne pas prendre le mécréant comme allié, comme Allah dit :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لا تَتَّخِذُوا عَدُوِّي وَعَدُوَّكُمْ أَوْلِيَاءَ تُلْقُونَ إِلَيْهِمْ بِالْمَوَدَّةِ وَقَدْ كَفَرُوا بِمَا جَاءَكُمْ مِنَ الْحَقِّ﴾

Ô vous qui croyez, ne prenez pas Mon ennemi et le votre comme allié en lui offrant l’amitié, alors qu’ils ont mécru en ce qui vous est venu comme vérité.

 Qui donc sont les ennemis d’Allah ? Ce sont les mécréants. Allah dit :

﴿مَنْ كَانَ عَدُوّاً لِلَّهِ وَمَلائِكَتِهِ وَرُسُلِهِ وَجِبْرِيلَ وَمِيكَالَ فَإِنَّ اللَّهَ عَدُوٌّ لِلْكَافِرِينَ﴾

Quiconque est l’ennemi d’Allah, de Ses anges, Ses messagers, Jibril, Mikal, Allah est l’ennemi des mécréants. 

Et Allah dit :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لا تَتَّخِذُوا الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاءَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ وَمَنْ يَتَوَلَّهُمْ مِنْكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ إِنَّ اللَّهَ لا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ﴾

Ô vous qui croyez, ne prenez pas les juifs et les chrétiens comme alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Et quiconque les prend comme alliés, alors il est des leurs. Allah ne guide pas les gens injustes.

 Il n’est donc pas permis au muslim de qualifier le mécréant de frère, qu’il soit nasrani, majoussi ou athée. Fais attention mon frère à cette parole

[…]

Quant à la réponse à la question : Il incombe à la personne de ne pas se mélanger aux non muslims. Qu’il s’écarte d’eux car les cotoyer fait partir la jalousie religieuse du cœur, et il se peut que cela mène à les aimer et les apprécier. Et Allah a dit :

﴿لا تَجِدُ قَوْماً يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ يُوَادُّونَ مَنْ حَادَّ اللَّهَ وَرَسُولَهُ وَلَوْ كَانُوا آبَاءَهُمْ أَوْ أَبْنَاءَهُمْ أَوْ إِخْوَانَهُمْ أَوْ عَشِيرَتَهُمْ أُولَئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الْإيمَانَ وَأَيَّدَهُمْ بِرُوحٍ مِنْهُ وَيُدْخِلُهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمْ وَرَضُوا عَنْهُ أُولَئِكَ حِزْبُ اللَّهِ أَلا إِنَّ حِزْبَ اللَّهِ هُمُ الْمُفْلِحُونَ﴾.

Tu n’en trouveras pas parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager fussent-ils leurs pères leurs fils leurs frères ou les gens de leur tribu Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux où ils demeureront éternellement Allah les agrée et ils L’agréent Ceux-là sont le parti d’Allah Le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent

Source : https://binothaimeen.net/content/11185


L’imam Al Albani :

Nous ne cessons à notre époque d’entendre des prétentions sans aucun sens telles que la « fraternité en humanité ». Ceci est un terme qui détruit la fierté du muslim dans son cœur. Il ne reconnait pas ainsi le bienfait d’Allah sur lui en l’ayant fait muslim. Ainsi (dans cette parole), ce sont tous des êtres humains, tous frères. Ce sont des ruses et de la corruption. Celui qui se place sur un même plan que le kafir en disant : « le frère Untel » « nos frères les chrétiens »

Et il se peut que ça aille jusqu’à… en espérant que cela n’arrive pas, ô Allah épargne-nous cela, je crains qu’à une époque quelqu’un dise « nos frères les juifs » Ceci n’est pas impossible alors même que la « politique arabe » comme ils disent, appelle à égaliser ce sujet […]

Source : متفرقات للألباني-246 (http://alathar.net/home/esound/index.php?op=tadevi&id=9599&coid=164125)

Trad: Ayyub, dammaj-fr.com

Laisser un commentaire