Pas encore de commentaires

Explication et fawâïd du verset n°1 sourate Al Fâtiha

بسم الله الرحمن الرحيم

Explication et Fawâid du verset

{الحمد لله رب العالمين}

*Le mérite de la louange

Le Prophète [صلى الله عليه والسلام]dit:

« أفضل الذكر لا إله إلا الله و أفضل الدعاء الحمد لله« 

 » Le meilleur des rappels c’est d’attester qu’il n’est d’autre divinité méritant en toute vérité d’être adorer en dehors d’Allah, et la meilleur invocation est la louange vouée exclusivement à Allah« .

(n°1497-السلسلة الصحيحة)

Le Prophète [صلى الله عليه والسلام]dit:

 » أما إن ربك يحب الحمد »

 » Quant à ton Seigneur il aime la louange « 

(Rapporté par Boukhary (n°859 الأدب المفرد) qualifié de « hasan » par l’imam Al albani)

Et il [صلى الله عليه والسلام]dit:

 » ما أنعم الله على عبد نعمة فقال : الحمد لله إلا كان الذي أعطاه أفضل مما أخذ« 

 » Il n’y a de bienfait dont Allah comble à son serviteur,sur lequel il l’a loué, sans que cette louange soit meilleur que le bienfait qu’il lui a été octroyé ».

Authentifié par l’imam Al albani (n°2011 السلسلة الضعيفة)

Et il [صلى الله عليه والسلام]dit:

 » أفضل عباد الله تعالى يوم القيامة الحمادون  »

 » les meilleurs des serviteurs au jour du jugement seront ceux qui louaient Allah abondamment« .

Authentifié par l’imam Al albani (n°1584 السلسلة الصحيحة)

le Prophète [صلى الله عليه والسلام] dit (n°533-مسلم):

«  الحمد لله تملأ الميزان« 

« La louange vouée exclusivement à Allah remplit la balance (des bonnes œuvres) »

Ibn A’bbas [رضي الله عنهما]dit:

 » La louange vouée à Allah est le dicton de toute de tous reconnaissants « 

L’imam Hasan Al Basry [رحمه الله]dit:

«  Il n’est de bienfait semblable à la louange vouée exclusivement à Allah » .(1/133-تفسير القرطبي)

*La définition de la louange

Cheikh Al Outhaymin [رحمه الله]dit:

«  Al Hamd » (la louange) consiste à évoquer par amour et exaltation les bons attributs de celui qui est loué.

Il est indispensable que la louange soit faite de la sorte, car toute éloge étant dépourvue d’amour et d’exaltation est un compliment et non une louange.

Une personne peut dire du bien d’une autre sans pour autant l’apprécier, tu le vois faire l’apologie de ce dernier dans le but de s’octroyer un rang, un bien ou autres parmi les bienfaits de ce bas monde.Cette action est un compliment et non une louange.

Quant à Allah [عز وجل]lui est loué par amour et exaltation, c’est pour cela qu’il est exigé d’évoquer l’amour et exaltation dans la définition de la louange, afin de la différencier du compliment, qui peut être fait par contrainte« .(p.8 تفسير جزء عم)

L’imam Baghawy [رحمه الله]:

 » La louange est plus globale que le remerciement, car au contraire de la louange, il est impossible de remercier la science d’une personne.En effet, la science d’une personne peut être qualifié de louable au contraire du remerciement.

Donc on peut conclure que tout remerciement est une louange, et non l’inverse ».

Ndt:

Parmi les différences entre la louange et le remerciement, est que le remerciement au différent de la louange, n’est fait qu’à la suite d’un bienfait, tant dit que la louange, elle est faite à la suite d’un bienfait ou d’une épreuve. Le Prophète [صلى الله عليه والسلام]dit:

الحمد لله على كل حال

 » Louange à Allah dans toute les circonstances »

(Rapporté par Aboû Dâwoûd (5058) authentifié par Cheikh Moqbel (n°4552 جامعالصحيح) et Al Albânî)

l’imam Chawkânî [رحمه الله]dit:

« Toute louanges ne provenant pas du fin fond du cœur, n’est en aucun cas une louange, mais plutôt une plaisanterie dérisoire ».

Et il [رحمه الله]dit:

 » Ce verset a été évoqué sous la forme nominale, ce qui apporte au sens de la phrase dans la langue arabe la pérennité et la permanence .

Comme s’il était dit dans ce verset  » La louange revient éternellement et en permanence à Allah » .(1/83فتح القدير )

*Les conditions de la louange

L’imam Chaqiq ibn Ibrahim[رحمه الله]dit:

«  La louange conditionne trois choses:

1ère: Que tu saches que les bienfaits qui te sont comblés proviennent d’Allah.

2ème: Que tu agrées ce qu’il t’a octroyé.

3ème: Que tu fasses perdurer ce bien en toi, sans l’altérer par une désobéissance ».

(1/135-136:تفسير القرطبي)

*Notions importantes concernant la louange

L’imam Ibn Al A’rabî[رحمه الله]dit:

 » SachezPuisse Allah vous éclaircir les ambiguïtésqu’Allah a dans ce verset loué sa personne, et en a fait le prologue de son Noble Livre. Il y a là travers ce verset et dans la louange qu’Allah s’est faite à lui-même, une instruction quant à la manière de le louer et un ordre exhortant Ses serviteurs à le faire.

Allah n’a pas placé dans cette louange un exemple qui est légiféré de suivre, bien au contraire il interdit à autre que lui, de vanter ou loué sa propre personne.

Comme cela est évoqué dans le verset explicite (Najm:32)

{ولا تزكوا أنفسكم }

}Et ne faites pas l’apologie de vous propres personnes{

Car cela pousse l’être humain à devenir prétentieux, fier et à toujours vouloir être estimé auprès des gens. C’est pour cela qu’il est interdit que les serviteurs fassent leur apologie, car cela modifiera leur manière d’être, au dépourvu d’Allah à qui revient d’être loué, car Il en est digne ».(1/25أحكام القرآن )

Salih âli cheikh [هداه الله]dit:

 » Il revient à Allah d’être loué pour tant de choses:

-1ère: Pour sa seigneurie (rouboubiyah); car il est l’unique dans Sa seigneurie. C’est lui qui est le détenteur de toute choses, qui a l’emprise sur toute chose dans son royaume, c’est lui le Souverain.

Il lui revient donc d’être loué, Allah s’est lui-même loué pour Sa seigneurie, il dit

{ الحمد لله فاطر السماوات والأرض جاعل الملائكة رسلا أولي أجنحة مثنى وثلاث ورباع }

}Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des anges des messagers dotés de deux, trois ou quatre ailes{

En effet, lorsque tu te remémores les sens que comporte Sa seigneurie et l’impact qu’elles ont sur la création, tu te rends compte qu’à chaque sens de Sa seigneurie, Allah mérite d’être loué.

-2ème: Il en est de même pour son culte exclusif dans l’adoration, Allah mérite d’être loué, car il est digne en toute vérité d’être adoré, quant aux autres divinités adorées en dehors de lui, elle ne méritent en aucun cas d’être louées, car elle sont adorées dans le faux.

-3ème: De même aussi pour Ses noms et attributs, Allah mérite d’en être loué, car c’est lui seul qui possède les noms et les attributs les plus parfaits, aucun de Ses caractères ne sont imparfaits. Ses noms et attributs ont un impact immense sur la création.

Lorsque le serviteur médite sur Ses noms et attributs et l’impact qu’ils ont sur la création, il ressent soudainement par amour de cela, une grande envie de le louer, d’une manière dont aucune personne n’ayant connu Ses noms, Ses attributs et le sens qu’ils contiennent ne pourra ni ressentir, ni en profiter « . ( p.46-50تفسير الفاتحة )

 » 4ème: Il revient à Allah d’être loué pour Sa révélation et Ses commandements, il dit:

{ الحمد لله الذي أنزل على عبده الكتاب ولم يجعل له عوجا }

}Louange à celui qui a fait descendre Le livre sur Son serviteur et n’y a point introduit d’ambiguïté{

Il revient à Allah comme il est évoqué dans ce verset, qu’il soit loué en vertu de cette religion qu’Il a établi pour l’humanité. Pour tout verset, toute interdiction qu’il a révélé dans Son livre ou à travers la sunnah, il lui revient de plein droit d’en être loué.

Il n’y a pas l’ombre d’un doute que le fait de se remémorer cela au cours de la formulation de la louange, ouvrera aux gens de la foi un grand amour pour cette religion et ces jugements.

Les gens de science louent Allah pour toute règles qu’ils ont appris, à chaque leçons qu’ils sont instruits, en effet car ils connaissent d’Allah ceux que d’autres ignorent « .(1/26 اللائي البهية)

Cheikh Fawzan [حفظه الله]dit:

 » La louange consiste à évoquer les vertus du bienfaiteur, cette parole remplira la balance de celui qui l’aura dit le jour de jugement dernier.

Cette formulation qui n’est qu’un seul mot, doit être prononcé avec sincérité, Allah doit être loué en toute sincérité.

Le serviteur doit répondre des bienfaits qui lui ont été comblés par le remerciement, en dépensant ces bienfaits dans l’obéissance.

La louange ne se limite pas au simple fait de la prononcer, non, elle implique aussi une mise en application« .(p.189/شرح الأربعين النووية)

Et il [حفظه الله]dit:

 » La louange vouée exclusivement à Allah, englobe l’intégralité des choses louables qui revient de tout droit à Allah d’en être loué.

Personne en dehors d’Allah n’a l’unique mérite d’être loué, car c’est Lui en toute vérité qui est le bienfaiteur et la source de tout bien.

Quant au serviteur, lui, il est loué à la mesure de ce qu’il t’apporte comme bien, mais en vérité c’est Allah qui est la source du bien que ce serviteur t’a apporté. Voilà pourquoi toute les louanges reviennent de droit à Allah, car c’est lui qui est à l’origine de tous les bienfaits »

(p.34دروس من القرآن )

*Conduite à ne pas observer avec la louange*

Cheikh Bakr Abou Zayd [رحمه الله]dit:

 » Prendre pour habitude de dire  » al hamdulilah » après avoir roté ne fait pas partie de la sunnah » (p.236 المناهي اللفظية)

Et il [رحمه الله]dit:

 » Tout à fait, dire:  » Louer soit un tel ou la louange appartient à un tel » est une conduite qui est inconnue auprès des salafs, certes, il est possible de dire:  » tu seras loué si tu fais cela ou autre » mais en aucun cas il n’est permis de dire  » louer soit un tel ou louange à un tel » car cette expression est particulière à Allah » . (p.238 المناهي اللفظية)

*l’explication du verset :

{ الحمد لله رب العالمين}

}Louange à Allah Seigneur de l’univers{

L’imam Qourtouby [رحمه الله]dit:

 » Allah nous informe dans ce verset, qu’il s’est loué lui-même avant toute chose, par science que Ses serviteurs ne pourront jamais le loué comme il mérite réellement de l’être ».

*L’explication du mot:

{رب العالمين}

L’imam Qoutouby [رحمه الله]dit:

Ndt: (Comme par exemple « رب البيت « le gérant de la maison)

Allah dit

{اذكرني عند ربك}

}Parles de moi auprès de ton maître{

  • (précédant)(Yûsuf:42)
  • (تفسير القرطبي)

Sâlih Âly cheikh [هداه الله]dit:

 » Les savants disent au sujet de ce verset, qu’il ouvre les portes de l’amour vouée à Allah. Car celui qui est caractérisé du tel attribut  » Seigneur de l’univers  » ne peut être qu’aimé, celui qui est qualifié de ce tel attribut, lui revient-il pas de plein droit d’être loué. Bien sur que oui, car c’est Lui qui donne, qui prive, qui élève, qui rabaisse, c’est lui le possesseur de toute chose.

Celui qui est qualifié d’attribut d’une telle prestance, ne lui revient-il pas en toute vérité d’être aimé, sans aucun doute que oui ».(p.60تفسير الفاتحة )

*L’explication du mot

{العالمين}

{العالمين}qui a pour sens dans la langue arabe » l’univers « , comporte les cieux et les terres et ceux qu’il y a entre eux, parmi les choses que nous connaissons et celles que nous ignorons.

Ibn A’bbâss [رضي الله عنه] dit à la suite du verset{العالمين}

« Louange à Allah le créateur de toute chose, des cieux et des terres et de ceux qu’il y a entre eux, parmi les choses que nous connaissons et celles que nous ignorons « .(1/82 تفسير ابن كثير)

L’imam Qourtoubî[رحمه الله]dit:

« {العالمين}qui a pour sens en français l’univers, a pour étymologie le mot(عالم) qui veut dire « signe » dans la langue française, car l’univers est un signe évident prouvant l’existence d’Allah ». (1/138-140 تفسير القرطبي)

L’imam Chinqîtî [رحمه الله]dit: (أضواء البيان)

 » Le sens du verset {رب العالمين}est expliqué par un autre qui est:

{ قَالَ فِرْعَوْنُ وَمَا رَبُّ الْعَالَمِينَ }

{ قَالَ رَبُّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا }

}Et pharaon dit mais qui est donc le seigneur de l’univers{

}Il dit le seigneur des cieux et la terre, et de ceux qui entre les deux{

l’imam Mohamed Ibn AbdilWahhâb [رحمه الله]dit:

 » Tous ce qui est en dehors d’Allah est univers, une créature sous l’ordre universel d’Allah, pauvre nécessiteux d’Allah Al Ghanî As-samd (le riche le seul à être imploré)« . (p.12تفسير الفاتحة )

سبحانك الله و بحمدك لا إله إلا أنت أستغفرك وأتوب إليك

Traduit et commenté par Abou Yousouf

‘Abd Allah l’ivoirien

Dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.