Archives par date de publication: jeu 27 Rajab 1434AH 6-6-2013AD

Prendre comme argument la simple majorité est un principe démocrate, la thèse des affaiblis (Ch.Yahya)

بسم الله الرحمن الرحيم

Prendre comme argument la simple majorité est un principe démocrate, la thèse des affaiblis.

Cheikh Yahya al Hajouri [حفظه الله]a été questionné au cours de la dernière journée des visiteurs de A’den, au sujet de certaines ambiguïtés, dont certains membres du hizb du « ‘adani » prennent comme arguments, lorsqu’ils débattent au sujet de la fitna du a’dani.

Question: Il y a là certaines personnes chez nous, qui lorsqu’ils débattent au sujet de cette fitna disent :  » Comment osez-vous prétendre que vous êtes sur la vérité, alors que vous n’avez qu’un seul savant avec vous!!?

Cheikh Yahya  حفظه اللهrépondit:

Les moyens permettant de repousser les waswas (Ch.’Otheymine)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Je suis une jeune Irakienne âgée de 19 ans, et je suis atteinte de « waswas » (mauvaises pensées venant de chaytan) dont je souffre énormément, et je suis dans l’incapacité de me contrôler car je réfléchis énormément. Ces mauvaises pensées atteignent parfois le degré de la mécréance et ceci même lors de la salat et la lecture du Coran, je me repens régulièrement mais cela n’a aucun effet, je souffre donc de ces waswas, conseillez-moi donc qu’Allah vous récompense.

Cheikh Al Otheymine رحمه الله a répondu:

« Louange à Allah seigneur de l’univers, et que le salam soit sur notre prophète Mohamed (صلى الله عليه و سلم), sa famille, ainsi que sur tous ses compagnons.

Les mauvaises pensées (waswas) proviennent en générale d’un vide d’esprit, ou bien d’un manque nutritionnel, car si la personne a une activité elle sera occupée par celle-ci et s’éloignera donc des mauvaises pensées (waswas), mais il arrive que ces mauvaises pensées se créent même si la personne est occupée.

Les moyens permettant d’y échapper sont: