Archives par mois de publication: juin 2013

Est-il permis de sortir pour faire le jihad sans l’autorisation de ses parents? (Ch.Fawzan)

بسم الله الرحمن الرحيم Question: Est-il permis de sortir pour faire le jihad sans l’autorisation de ses parents? Cheikh al Fawzan (qu’Allah le préserve) a répondu: « Il n’est pas permis de sortir pour faire le jihad sans l’autorisation de ses parents, car un homme est venu voir le prophète صلى الله عليه و سلم et lui demanda […]

Est-il conseillé au muezzin de faire l’adhan debout? (Ch.Albani)

بسم الله الرحمن الرحيم Question: Est-il conseillé au muezzin de faire l’adhan debout? Cheikh Al Albani (رحمه الله) a dit: « Ibn Al-Moundir a dit: « Les savants sont unanimes que faire l’adhan debout est une sunna ». (التمر المستطاب p.157 v.1). Traduit par Abou Hodheyfa Mohamed Al Maghribi. Dammaj.fr

Commentaire d’Ibn Rajab du hadith: « Trois choses, celui qui les possède trouvera la douceur de la foi »

بسم الله الرحمن الرحيم

Al Bukhari et Muslim rapportent d’après Anas d’après le prophète (صلى الله عليه وسلم) qu’il a dit : « Trois choses, celui qui les possède trouvera la douceur de la foi : qu’il aime plus Allah et Son messager que quiconque, qu’il n’aime la personne que pour Allah et qu’il déteste retourner à la mécréance comme il détesterait être jeté dans le feu. »

Et dans une version de Muslim : « il a certes trouvé la saveur de la foi. » et dans une version : « il a trouvé la saveur de la foi et sa douceur ».

Les critiques des salafs sur Abu Hanifa

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Le petit résumé utile et salafi

Pour démontrer que celui qui critique ou rend innovateur Abou hanifa n’est pas un haddadi

 

La louange revient à Allah, seigneur de l’univers, et la récompense finale reviendra aux pieux et que les prières d’Allah soient sur notre prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons

Ensuite:

Certes Allah a ordonnéà ses serviteurs de discerner entre le bien et le mal et entre le vrai et le faux, Allah le très haut a dit:  

        

﴿أَ فَنَجْعَلُ الْمُسْلِمِينَ كَالْمُجْرِمِينَ ۞ مَا لَكُمْ كَيْفَ تَحْكُمُونَ

[ القلم: 35- 36 ]

[Est-ce que nous allons rendre (juger) les mouslimin comme les criminels, qu’avez-vous, comment jugez-vous]

Sheikh Rabî’ al Madkhaly dit : « La sounnah est révélation en totalité ou bien sa majeure partie »

بسم الله الرحمن الرحيم

‘Arafate l’ancien Barmaky, disciple de ‘Oubeyd al Jâbiry, celui dont sheikh Rabî’ a fait dernièrement l’éloge en le qualifiant de « véridique et de pieux » avait accusé à tort sheikh Yahyâ حفظه الله en tentant de lui attribuer une fausse erreur. Il avait dit :

 » Le deuxième fondement « : La parole d’al Hajoury:  » Parmi la révélation d’Allah il y a le Qorâne dont la totalité est une révélation, et la sunnah dont la plupart est une révélation« . « 

Voici des paroles de sheikh Rabî’ concordant parfaitement avec celles de sheikh Yahyâ. Il dit dans une cassette présente dans son site où il explique le hadîth « الدين النصيحة». Il y ditqu’Allah lui accorde la réussite:

Prendre comme argument la simple majorité est un principe démocrate, la thèse des affaiblis (Ch.Yahya)

بسم الله الرحمن الرحيم

Prendre comme argument la simple majorité est un principe démocrate, la thèse des affaiblis.

Cheikh Yahya al Hajouri [حفظه الله]a été questionné au cours de la dernière journée des visiteurs de A’den, au sujet de certaines ambiguïtés, dont certains membres du hizb du « ‘adani » prennent comme arguments, lorsqu’ils débattent au sujet de la fitna du a’dani.

Question: Il y a là certaines personnes chez nous, qui lorsqu’ils débattent au sujet de cette fitna disent :  » Comment osez-vous prétendre que vous êtes sur la vérité, alors que vous n’avez qu’un seul savant avec vous!!?

Cheikh Yahya  حفظه اللهrépondit:

Les moyens permettant de repousser les waswas (Ch.’Otheymine)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Je suis une jeune Irakienne âgée de 19 ans, et je suis atteinte de « waswas » (mauvaises pensées venant de chaytan) dont je souffre énormément, et je suis dans l’incapacité de me contrôler car je réfléchis énormément. Ces mauvaises pensées atteignent parfois le degré de la mécréance et ceci même lors de la salat et la lecture du Coran, je me repens régulièrement mais cela n’a aucun effet, je souffre donc de ces waswas, conseillez-moi donc qu’Allah vous récompense.

Cheikh Al Otheymine رحمه الله a répondu:

« Louange à Allah seigneur de l’univers, et que le salam soit sur notre prophète Mohamed (صلى الله عليه و سلم), sa famille, ainsi que sur tous ses compagnons.

Les mauvaises pensées (waswas) proviennent en générale d’un vide d’esprit, ou bien d’un manque nutritionnel, car si la personne a une activité elle sera occupée par celle-ci et s’éloignera donc des mauvaises pensées (waswas), mais il arrive que ces mauvaises pensées se créent même si la personne est occupée.

Les moyens permettant d’y échapper sont:

Manger de la viande cuisinée dans un récipient où a été cuisiné du porc? (Al ifta)

بسم الله الرحمن الرحيم Question: « Dans certains restaurants, la viande bovine est cuisinée dans le même récipient utilisé pour cuire la viande de porc, et cela concerne également la viande qui est coupée a l’aide de couteaux employés pour le découpage de la viande de porc. Est-il permis de manger cette viande (bovine)? Le comité […]

‘Oubeyd al Jâbiry s’est-il vraiment repenti de sa diffamation envers Ka’b Ibn Malîk ? Par Yousouf Abou Hâtim

 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

 

Il se propage par ci par là que ‘Oubeyd al Jâbiry serait revenu sur ses diffamations sur ce noble sahâby رضي الله عنه.

Donc nous aimerions démonter la réalité de ce retour par cet écrit du frère Yousouf Abou Hâtim al Jazâiryحفظه الله sur ce point avec certains commentaires.

Tout d’abord rappellons nous les paroles de sheikh al Fawzân sur les paroles de ‘Oubeyd ici.

Et également celle de sheikh al Louheydân et celle du moufti ‘Abel’Azîz Âl al sheikh حفظهما الله

Sheikh Sâlih al Louheydânحفظه الله  fut interrogé[1] et il répondit :

« Première chose : Il y a de quoi se passer d’une telle parole. Il n’y a aucune raison (de dire cela) tant que l’on sait qu’Allah a fait descendre son repentir sur Ka’b Ibn Mâlik dans le Qorâne. Nous ne disons pas et si… ‘’si’’ n’a aucun sens. » Fin de citation.

Le moufti ‘Abdel’Aziz Âli sheikh حفظه الله   fut également interrogé sur les paroles de ‘Oubeyd et répondit en coupant la parole au questionneur:

Sûrement pas ! Sûrement pas !

Le questionneur voulut compléter la question et le sheikh le coupa en lui disant :

Tout ceci est une erreur !

Lien vers l’audio : https://ge.tt/1w7iBee/v/0 [2] 

 

Maintenant analysons scientifiquement le prétendu retour de ‘Oubeyd al Jâbiry sur ses propos clairs diffamant Ka’b Ibn Mâlik[3].

A savoir que le sheikh Mohammad Bâ Jamal حفظه الله a aussi déjà dévoilé la réalité de ce prétendu retour.( voir le même lien en début d’article menant à la parole de sheikh al Fawzân)

Le frère Yousouf dit[4] :

PETITE BIOGRAPHIE D’AL WASABY: partie 1

Ses égarements dans le tawhid et la croyance
بسم الله الرحمن الرحيم
Allah عز وجل a dit:
قُلْ هَاتُوا بُرْهَانَكُمْ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ
Dis : « Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques ».
Et il dit:
قُلْ هَلْ عِنْدَكُمْ مِنْ عِلْمٍ فَتُخْرِجُوهُ لَنَا إِنْ تَتَّبِعُونَ إِلَّا الظَّنَّ وَإِنْ أَنْتُمْ إِلَّا تَخْرُصُونَ
Dis : « Avez-vous quelque science à nous produire? Vous ne suivez que la conjecture et ne faites que mentir ».

Les paroles d’al wasaby et autres sur cheikh Yahya et ses élèves sont des paroles sans preuves, sans arguments, donc sans poids pour les véritables salafis. Elles n’ont de poids que chez les ignorants, les imitateurs et ceux qui ont fait du suivi aveugle de certains machaykh un minhaj.
Contrairement aux fanatiques francophones de cette hizbiyyah nous n’allons pas nous contenter de rapporter la parole de cheikh untel ou celle de cheikh un autre. Nous, nous allons inchallah vous donner des preuves détaillées et irréfutables qui font qu’al wasaby mérite un jugement beaucoup plus sévère que celui de cheikh Yahya qui a dit de lui « il est maftoun et je ne blâme pas celui qui le rend hizby ». Ceci en application de la parole d’Allah:
وَكَذَلِكَ نُفَصِّلُ الْآَيَاتِ وَلِتَسْتَبِينَ سَبِيلُ الْمُجْرِمِينَ
C’est ainsi que Nous détaillons les versets, afin que le chemin des criminels apparaisse claire.
Et aussi parce que depuis le début de cette fitnah nous appelons à la voie des salafs qui est le suivi des preuves et des arguments et nous appelons à l’application de règles salafiyyah tel que « on connait les hommes par la vérité et non la vérité par les hommes », « la critique détaillée prévaut sur l’éloge », « celui qui sait est un argument contre celui qui ne sait pas » et nous combattons le suivi aveugle des hommes qui est la voie des soufis et autres innovateurs. L’imam as-Shawkany a dit dans sonlivre ADAB AT TALAB : « ne regarde pas qui a dit mais plutôt ce qu’il a dit ».
Tout ce qui va suivre est [1] extrait des cassettes et livres d’al wasaby[2] ainsi que de témoignages de frères qui sont pour la plupart des anciens élèves de celui-ci.
Ses égarements dans la croyance et le minhaj, son ignorance, ses mensonges, son mauvais comportement, son manque de piété, les points communs et les liens qu’il a avec les gens de l’innovation vous permettront de savoir dans quel état est réellement le soi-disant « plus grand savant du Yémen »[3]