Pas encore de commentaires

Qui doit s’acquitter de la zakat sur une dette? (s. Al ‘Uthaymin)

BismillahQuestion: Quel est le jugement concernant la zakat sur la dette?

Shaykh Ibn ‘Uthaymin : Les dettes qui sont dues par les gens, qu’elles soient le prix d’une vente, ou d’une location, ou un prêt ou le prix d’une perte ou le prix du sang, tout cela se divise en deux catégories:

La première: que la zakat ne soit pas obligatoire dessus en soi comme les stocks comme qu’une personne ait pris d’une autre cent sa’ de blé, il n’y a pas de zakat sur cette dette, car la zakat sur les récoltes ou les grains n’incombe qu’à celui qui a récolté.

La deuxième catégorie: ce sont les dettes sur lesquelles la zakat est obligatoire en soi comme l’or et l’argent. Et la zakat incombe à celui qui a prêté car c’est son argent. C’est lui qui possède le droit de le prendre et d’en faire ce qu’il veut. Donc il en sort la zakat chaque année. S’il veut le il sort avec le reste de son argent ou alors il retarde sa zakat et la sort lorsqu’il le récupère.

Ceci lorsque l’endetté a la capacité de rendre car s’il est incapable de la rendre, l’avis juste est que la zakat n’est pas obligatoire sur cet argent car le prêteur ne peut légalement  réclamer ce bien car Allah dit:

{وَإِن كَانَ ذُو عُسْرَةٍ فَنَظِرَةٌ إِلَىٰ مَيْسَرَةٍ وَأَن تَصَدَّقُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ}
Si donc il est incapable de rendre, il faut attendre qu’il le puisse. Et que vous en fassiez l’aumône est meilleur pour vous si seulement vous saviez

Car il est légalement dans l’incapacité de récupérer son argent alors la zakat n’est pas obligatoire. Mais s’il le récupère il en sort la zakat d’une année seulement même si l’argent a été prêté il y a dix ans, car la récupération de l’argent ressemble à ce qui est sorti de la terre et dont on sort la zakat lorsqu’on met la main dessus. Et certains savants ont dit: « Il ne sort pas la zakat de ce qui est passé mais il ne fait que débuter une nouvelle année. » Et ce que nous avons cité est plus sûr, qu’il sorte la zakat d’une seule année. Et ceci est simple. Ce n’est pas dur à la personne de s’acquitter du quart du dixième (2.5%) de sa dette qu’il a récupéré après qu’il ait désespéré de la récupérer. Ceci rentre dans le remerciement du bienfait d’Allah sur lui.

Le résumé est qu’il y a trois catégories:

La première: ce sur quoi il n’y a pas de zakat: et c’est la dette sur laquelle il n’y a pas de zakat à la base, comme du blé, du sucre, du thé, etc…

Deuxième: la dette sur laquelle la zakat est obligatoire en soi comme l’or et l’argent. Mais l’endetté est quelqu’un incapable de rembourser, il n’y a pas de zakat pour le prêteur qu’après qu’il ait récupéré. Il donne alors la zakat d’une seule année.

Troisième: la dette sur laquelle la zakat est obligatoire également et cette dette et l’endetté est capable de rembourser. Le prêteur sort la zakat pour chaque année. Mais il a le choix entre la sortir avec la zakat du reste de ses biens ou la retarder pour la sortir lorsqu’il récupère la dette.

Trad: Ayyub, dammaj-fr.com

Source:
مجموع فتاوى ورسائل الشيخ محمد صالح العثيمين – المجلد السابع عشر – مقدمة كتاب الزكاة.

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.