Pas encore de commentaires

Quelques points permettant de distinguer un hadîth inventé

بسم الله الرحمن الرحيم

Quelques points permettant de distinguer un hadîth inventé:

1- L’incompatibilité entre le hadîth et la date:
A titre d’exemple: ‘Abdullah Ibn Mas’oud رضي الله عنه dit:  » Lorsqu’ Aly ibn Abi Tâlib prit le khalîfah, il se rendit à Basrâ. Il y fit un sermon qui nous fit perdre la raison et nous donna la chair de poule. Lorsque les gens entendirent ses paroles ils se mirent à pleurer. Ibn Mas’oud dit: Le prophète صلى الله عليه و سلم  lui avait révélé le secret qu’il y avait entre lui et Allah…

Ibn Mas’oud n’a pas pu entendre ce sermon vu qu’il mourut sous le califat de ‘Outhmân رضي الله عنه.

2-Que le hadîth soit rapporté par un râfidi (chiite) et qu’il diffame l’honneur des compagnons, ou qu’il soit rapporté par un nâsiby qui diffame les gens de la maison prophétique. Ce hadîth est alors rejeté.

3-Si le hadîth s’oppose à la raison (saine) et à la législation islamique, qu’il se voit démenti par les fondements de la religion tel que le hadîth: « Ne mangez pas la pastèque tant qu’elle n’est pas égorgée« .

L’imâm Ahmad رحمه اللهa dit: « Il n’existe aucun hadîth sur les mérites de la pastèque si ce n’est que le prophète صلى الله عليه و سلم en mangeait« .

5-Si le hadîth contient un récit qui s’était produit devant de nombreuses personnes mais n’étant venu que d’un seul rapporteur.

6-La faiblesse dans l’éloquence avec des fautes de grammaire, ou que le sens du hadîth ne convient pas à la noblesse du prophète صلى الله عليه و سلم , ou qu’il contienne des erreurs.

7-Si le hadîth contient une surévaluation dans la menace pour un acte minime, ou une immense récompense pour un acte facile, tel que le hadîth:

« Celui qui accomplit deux raka’ah aura pour récompense soixante-dix milles maisons. Dans chacune des maisons soixante-dix milles chambres et dans ces chambres soixante-dix milles lits et sur chaque lit soixante-dix milles servantes. »

8-Si le hadîth annonce la promesse d’une récompense équivalente à celle des messagers et des envoyés pour celui qui accomplirait tel acte. Comme s’il était dit: « La récompense de soixante-dix messagers. »

Ibn al Qayim رحمه الله a dit dans le livre النقد المنقول n°13:

A titre d’exemple le hadîth: « Celui qui accomplit salât ad Dohâ tel et tel nombre de raka’ah, aura la récompense de soixante-dix messagers. »

« Il apparait que ce menteur éhonté (celui qui a forgé ce hadîth) n’a pas l’air de savoir que autre que les prophètes…même si un personne accomplit une salât d’une durée équivalente à la vie de Nouh , il n’obtiendra jamais la récompense d’un seul messager. ..

(Tiré du livre الحطة p186 à 193 de l’imam Siddik Hassan)

Exemple de hadîths inventés ou n’ayant aucune base:

1 « La religion c’est le raisonnement. Celui qui n’a pas de religion n’a pas de raisonnement. »

2 « Celui dont la salât ne l’empêche pas de commettre des perversités et des choses blâmables cela ne fait que l’éloigner d’Allah. »

3 « La motivation des hommes peut faire disparaitre les montagnes. »

4 D’après Abou Houdeyfah رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلمa dit:

« Celui qui commet une innovation, Allah n’accepte de lui ni son jeûne, ni son pélerinage, ni sa ‘omrah, ni son jihâd ……..Il sort de l’islâm comme sort le cheveu de la pâte. »

5 D’après Anas Ibn Mâlik رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Celui délaisse le mensonge, il lui sera bâti un château autour du paradis. Et celui qui délaisse la controverse bien qu’il ait raison, il lui sera construit un château au milieu du paradis. Et celui qui fait preuve de bon comportement, un château lui sera construit dans les hauteurs du paradis. »

6 D’après Anas Ibn Mâlik رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلمa dit:

« Celui qui quitte ce bas monde avec la sincérité, les adorations pour Allah seul sans rien lui associer, qu’il accomplissait la salât et acquittait de la zakat, alors il mourra avec l’agrément d’Allah. »

7 « La discussion dans le masjid consume les bonnes actions tout comme le bétail mange l’herbe. »

8 Selon ‘Abdullah Ibn ‘Omar رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلمa dit:

« Il n’est de serviteur qui délaisse une chose pour Allah, uniquement pour Allah sans qu’il ne lui remplace par ce qu’il y a de meilleur pour lui dans sa religion et sa dounia. »

9 D’après ‘Ali رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Certes Allah aime voir son serviteur s’efforcer dans la recherche de ce qui lui est licite. »

10 D’après Ibn Mas’oud رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Allah a dit à ce bas monde: sois au service de celui qui me sert et épuise celui qui est à ton service. »

11 « Je suis le grand père de tout pieux. »

12 D’après Ibn ‘Abbâs le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Deux catégories (de personnes) dans ma communauté, s’ils sont vertueux toute ma communauté le sera; les gouverneurs et les savants. »

13 « Le bien se trouve en moi et en ma communauté jusqu’au jour du jugement dernier. »

14 « L’amour pour la patrie fait partie de la foi. »

15 D’après ‘Âichah رضي الله عنها le prophète رضي الله عنه a dit:

« Celui qui dort après le ‘Asr cela altérera sa raison et qu’il ne s’en prenne qu’à lui-même. »

16 D’après Anas رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Le mois de Ramadan est suspendu entre les cieux et la terre et ne s’élève vers Allah que par zakat al fitr. »

17 D’après Ibn ‘Omar رضي الله عنه le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Celui qui accomplit son hajj à la maison antique puis ne me visite pas, m’a certes délaissé (ou m’a certes porté outrage). »

18 « Celui qui m’a visité ainsi que mon père Ibrâhîm la même année, rentrera au paradis. »

19 D’après ‘Abdellah Ibn ‘Omar le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Celui qui accomplit son hajj et visite ma tombe après ma mort est comparable à celui qui m’aura visité de mon vivant. »

20 D’après Abou Houreyrah le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Celui qui visite la tombe de ses parents ou de l’un d’entre eux tous les vendredis, il lui sera pardonné et sera compté comme pieux. »

30 « La divergence de ma communauté est une miséricorde. »

31 D’après Ibn ‘Amr le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Si l’un d’entre vous vient à rentrer dans le masjid alors que l’imam est sur le minbar alors pas de salât et pas de parole jusqu’à ce qu’il termine (sa khoutbah). »

32 D’après Abou houreyrah le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Aucune salât pour celui qui habite près du masjid si ce n’est dans le masjid. »

33 D’après Ibn Mas’oud le prophète a dit:

« Celui qui ne prononce pas la salât sur moi n’a aucune religion. »

34 D’après Jâbir le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« La pierre noire est (la main) droite d’Allah sur terre . C’est par elle qu’il sert la main à ses serviteurs. »

(الضعيفة للإمام الألباني)

Traduit par ‘Abd al Hamid al Jazairi
Dammaj-fr.net

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.