Pas encore de commentaires

Quel est le jugement du mihrâb ? (s. Muqbil)

BismillahQuel est le jugement du mihrâb ? Et rentre-t-il dans les masâlih al mursalah (ndt: ce sont les bénéfices et intérêts pour les muslims qui apparaissent comme étant appuyés par la législation, déduits par les savants sans qu’un texte ne les appuie directement ni ne les empêche) ?

L’imam Al Wadi’î: Le mihrâb est considérée comme étant une innovation. As Suyûtî, malgré son laxisme, a écrit une risalah sur la bid’ah du mihrab et As Subukî l’a cité entièrement dans Al ‘Adhb Al Mawrûd Charh Sunan Abi Dawud. Le mihrâb est donc une innovation. Et le sujet des masalih al mursalah…

اتَّبِعُوا مَا أُنْزِلَ إِلَيْكُمْ مِنْ رَبِّكُمْ وَلَا تَتَّبِعُوا مِنْ دُونِهِ أَوْلِيَاءَ قَلِيلًا مَا تَذَكَّرُونَ

Suivez ce qui est descendu sur vous de votre Seigneur et ne suivez aucun allié en dehors de Lui. Vous ne vous rappelez que peu.

Quel intérêt dans l’opposition à la Sunnah?

فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ أَنْ تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ

Que ceux qui s’opposent à son ordre prenne garde qu’une fitnah ne les atteigne ou que les atteigne un châtiment douloureux

Les compagnons -qu’Allah les agrée- ne cherchaient pas des ruses pour usurper la législation d’Allah par ces règles. Mais plutôt ils agissaient par le simple geste du prophète ﷺ. Il pria dans ses chaussures et lorsqu’il les enleva (dans la salat) ils firent de même. Et il fit la khutbah en portant une bague en or -avant que ce ne fut interdit- et il l’enleva et ils firent de même. Et ainsi de suite, lorsqu’il faisait une chose ils ne disaient pas « les masalih ». Il vit un homme portant une bague en or et il ﷺ la prit et la jeta en disant: « l’un de vous s’appuie sur une braise de feu et la met à sa main? » Puis il partit et on dit à l’homme: « prends ta bague et profites en (en la vendant) » Il répondit: « Je ne prendrai pas une chose que le messager d’Allah ﷺ a jeté. » Ils étaient soumis:

فَلَا وَرَبِّكَ لَا يُؤْمِنُونَ حَتَّىٰ يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيْنَهُمْ ثُمَّ لَا يَجِدُوا فِي أَنْفُسِهِمْ حَرَجًا مِمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

Mais non, par ton Seigneur! Ils ne croiront pas vraiment jusqu’à ce qu’ils cherchent ton jugement sur ce qui se passe entre eux puis ne trouvent aucune gêne à ce que tu auras décidé et qu’ils se soumettent complètement.

Source: من شريط : ( أسئلة أهل العرقوب )

Trad: Ayyub, dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.