Quand est-il permis de frapper sa femme et quelles en sont les normes (C. Ibn Hizam)

 

بسم الله الرحمن الرحيم

La question :

Quand est-il permis à l’homme de frapper sa femme ? Quelles en sont les normes légiférées et est-il vrai qu’il ne doit la frapper qu’avec le siwâk ?

 

La réponse du chaykh حفظه الله :

Allah عز و جلdit :

وَاللَّاتِي تَخَافُونَ نُشُوزَهُنَّ فَعِظُوهُنَّ وَاهْجُرُوهُنَّ فِي الْمَضَاجِعِ وَاضْرِبُوهُنَّ

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. (Les femmes v34).

 

Allah a permis de frapper la femme rebelle, celle qui n’applique les ordres[1] de son mari et qui lui désobéit.

Allah a défini l’ordre à suivre en cela : il ordonna en premier lieu qu’il (le mari) l’exhorte, puis qu’il s’éloigne d’elle. Et que si rien de cela ne porte ses fruits alors il passe aux coups. Mais que ceux-ci soient tels que les a prescrits le prophèteصلى الله عليه و سلم , qu’ils ne soient pas violents. Que cela ne lui cause ni dommages ni blessures. Des coups légers non violents[2]. Et quant au fait que cela ne doit être que par le siwâk, il n’y a pas de preuve sur cela… Fin de citation. 

Audio

 

Trad Abou Taymiyah Khalîl al Martinîky

dammaj-fr.com

 


 [1] Dans ce qui est permis.

[2] D’après le hadîth rapporté par Mouslim : « Votre droit sur elles, qu’elles ne laissent personne que vous détestez rentrer chez vous. Si elles agissaient de la sorte alors frappez les non violement… »

Ni de frapper au visage comme le prouve le hadîth : « Que tu la nourrisses quand tu te nourris. Que tu l’habilles quand tu t’habilles, que tu ne la frappes pas au visage et ni que tu invoques Allah de l’enlaidir. Et que tu ne t’isoles pas d’elle dehors du foyer. » Rapporté par Abou Dâoud.

Laisser un commentaire