Prier les ratibas (rawatib) en voyage ? (s. Ibn Hizâm)

Bismillah

Question : un voyageur veut prier les râtibas (ndt : pl. : rawâtib : salats surérogatoires avant ou après les obligatoires). Est-ce contraire à la Sunnah ?

Shaykh Muhammad Ibn Hizâm :

Oui c’est contraire à la Sunnah. Le prophète  était plus attaché au bien que nous, ses compagnons également. Et le prophète  a délaissé les râtibas en voyage. Il ne priait que la sunnah du fajr et délaissait toutes les autres râtibas. Il ne priait que le witr et la sunnah du fajr. Et il se peut qu’il priait des surérogatoires quand il le voulait, comme le jour de l’Ouverture de Makkah, il a prié duha huit rak’ats. Prier surérogatoirement au moment du duha ou autre, il n’y a pas de problème. Mais les râtibas ne sont pas légiférées pour le voyageur.

Ibn ‘Umar a vu des gens prier les ratibas après la salat obligatoire et dit : « Que faites-vous ?! » Ils répondirent : « Abâ ‘Abd Ar Rahmân, ils prient des surérogatoires. » Il dit : « Si je voulais faire ça, j’aurais complété ma salat. » C’est-à-dire que de compléter sa salat obligatoire passerait avant la salat râtiba. Il a donc blâmé cela et a dit : « J’ai accompagné le prophète  et il n’a rien ajouté aux deux rak’ats jusqu’à ce qu’Allah le reprenne. Puis j’ai accompagné Abu Bakr et il n’a rien ajouté aux deux rak’ats jusqu’à ce qu’Allah le reprenne. Puis j’ai accompagné ‘Umar et il n’a rien ajouté aux deux rak’ats jusqu’à ce qu’Allah le reprenne. » Voilà un blâme d’Ibn ‘Umar -qu’Allah l’agrée -. On ne doit donc pas faire cela et celui qui le fait a contredit la Sunnah, et le prophète a dit : « Celui qui s’écarte de ma Sunnah n’est pas des miens. » La personne ne doit donc pas délaisser la Sunnah et s’en écarter.

Trad: Ayyub, dammaj-fr.com

Laisser un commentaire