Pas encore de commentaires

Paroles de l’imam Al Wadi’i sur les postes politiques

Bismillah

 

L’imam Muqbil Ibn Hadi Al Wadi’i a dit:

Nous vous disons ainsi qu’à eux: nous ne voulons pas qu’on nous élise! Nous choisissons (ndt: le shaykh utilise le même verbe qui est utilisé pour « élire ») les hadiths du messager d’Allah  comme le faisaient les savants. Nous ne désirons ni royauté ni présidence! Et nous avons répété plus d’une fois: si le président nous appelait en nous disant: « prenez la présidence! » nous dirions: « qu’Allah nous en préserve! Tu n’es pas de bon conseil (en nous proposant ça)! » Nous ne voulons ni présidence, ni ministère ! Nous ne voulons pas appeler les gens à nous suivre! Nous ne voulons pas fonder un parti! Mais nous voulons appeler au Livre d’Allah et la Sunnah du messager d’Allah! »

قمع المعاند ص 83

Et il a dit:

La da’wah à Allah est plus élevé que les postes et que les vanités de ce bas-monde!

رحلات دعوية للشيخ مقبل ص 120

Et il a dit:

Si on me proposait le ministère de l’éducation ou celui des awqaf ou même la présidence je refuserais! Tout ceci ne vaut pas un oignon!

غاية الأشرطة ص122

Et il a dit:

Allah sait bien que si on nous appelait à la présidence ou la royauté du Yémen et d’ailleurs ou les richesses de ce monde nous ne répondrions pas. Nous avons certes aimé la science. Louange à Allah qui nous a fait aimé la science:

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنْكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ
Allah élevera en degrés ceux d’entre vous qui ont cru et qui ont reçu la science.

Sont morts: Abu Ja’far al mansuri, ar rachid, al mamoun, al mu’tasim, al qahir, al musta’sim parmi les califes ‘abbasis. Et qu’ils aient été pieux ou pas, il ne leur est pas resté une place comme c’est le cas pour Chu’bah Ibn Al Hajjaj, ‘Abd Allah Ibn Al Mubarak, ‘Abd Ar Rahman Ibn Mahdi, Yahya Ibn Sa’id Al Qattan, l’imam Al Bukhari, l’imam Muslim, l’imam Ahmad, l’imam Abu Dawud… Ceux-là sont cités avec amour respect et honneur.

غارة الأشرطة ج2 ص413

Et il a dit:

Notre da’wah et notre croyance nous sont plus aimées que nos biens, nos vies et nos enfants. Nous ne sommes pas prêts à les vendre pour de l’or et de l’argent. Nous disons cela afin que nul ne désire cette da’wah, et pense qu’il peut nous faire pencher avec de l’argent. Et les politiques savent cela de nous. De ce fait, ils ont désespéré de nous avoir par l’argent et des postes.

ترجمته ص182

Et il a dit:

Le degré de la science est élevé, et il est plus élevé que la royauté et la présidence.

المصارعة ص60

trad: ayyub, dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.