Pas encore de commentaires

Les moyens permettant de repousser les waswas (Ch.’Otheymine)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Je suis une jeune Irakienne âgée de 19 ans, et je suis atteinte de « waswas » (mauvaises pensées venant de chaytan) dont je souffre énormément, et je suis dans l’incapacité de me contrôler car je réfléchis énormément. Ces mauvaises pensées atteignent parfois le degré de la mécréance et ceci même lors de la salat et la lecture du Coran, je me repens régulièrement mais cela n’a aucun effet, je souffre donc de ces waswas, conseillez-moi donc qu’Allah vous récompense.

Cheikh Al Otheymine رحمه الله a répondu:

« Louange à Allah seigneur de l’univers, et que le salam soit sur notre prophète Mohamed (صلى الله عليه و سلم), sa famille, ainsi que sur tous ses compagnons.

Les mauvaises pensées (waswas) proviennent en générale d’un vide d’esprit, ou bien d’un manque nutritionnel, car si la personne a une activité elle sera occupée par celle-ci et s’éloignera donc des mauvaises pensées (waswas), mais il arrive que ces mauvaises pensées se créent même si la personne est occupée.

Les moyens permettant d’y échapper sont:

-1/N’y prêter aucune attention et ne pas y donner de l’importance. La personne devra se contrôler en se rappelant que ces waswas ne sont pas concrets, elle arrêtera de méditer, et il sera essentiel de faire le vide de soi-même et de ne pas y donner d’importance.

-2/Accomplir les bonnes causes, et cela en recherchant constamment refuge auprès d’Allah contre chaytan et ses mauvaises pensées (waswas), et lorsque la personne cherchera refuge elle se concentrera sur deux choses :

a/Ressentir le besoin qu’elle a envers Allah dans toutes choses, de sorte que la personne ne se reposera pas sur sa capacité et sa force, mais renverra cette affaire à Allah le très haut.

–b/Savoir qu’Allah est capable de faire disparaitre ces mauvaises pensées, car lorsqu’Il veut une chose Il dit: « Sois » et elle est, il faut également qu’elle repose toute son espérance sur Allah, et qu’elle est une bonne opinion de Lui (Allah) jusqu’à qu’elle soit débarrassée de cette maladie dont elle est atteinte.

-3/Que le cœur de la personne soit attentif lors de ses occupations religieuses et dans la vie de tous les jours, car si son cœur est occupé il ne donnera pas d’importance aux pensées lointaines et aux waswas. Cela lui permettra alors d’oublier et l’aidera à se diriger vers ses activités et par la suite les waswas disparaitront.

-4/Qu’elle sache que les mauvaises pensées (waswas), plus particulièrement dans la croyance et ce qui est en relation avec Allah, ses Noms et Attributs, ont touché les compagnons dont la foi est plus ferme que la nôtre, et dont la situation est meilleure. Ils se sont donc plaints de cela au prophète (صلى الله عليه و سلم) qui leur a alors ordonnés de chercher refuge auprès d’Allah contre cela et de cesser d’y penser.

Avec ces quatre moyens tu pourras donc te détacher des waswas dont tu es atteinte. Je demande à Allah qu’Il te guérisse ainsi que tous les mouslimine ».

(نور على الدرب)

Traduit par Abou ‘Abdillah Mohamed Al Magrhibi al Rifi.

Dammaj-fr.net

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.