L’enfant qui urine sur le moshaf (Ch. Ibn Hizâm)

بسم الله الرحمن الرحيم

Cheikh Muhammad ibn Hizâm حفظه الله fut questionné :

Un enfant en bas âge a uriné sur le Qorâne (moshaf). Que doit-on faire, doit-on brûler ce moshaf ?

Il répondit :

On demande pardon à Allâh et on se repent à lui. Il est obligatoire aux responsables des enfants de faire attention à cela et de ne pas laisser le moshaf à côté des enfants. Et la réponse est qu’ils le lavent en le mettant dans l’eau puis qu’ils le fassent sécher. Et s’il est toujours intact après le séchage alors c’est une bonne chose. Et s’il ne résiste pas, alors qu’ils le brûlent. Donc qu’ils le fassent tremper dans beaucoup d’eau en vue d’en faire partir l’impureté et qu’ils demandent pardon à Allâh pour cet acte. Et c’est d’Allâh que l’on recherche l’aide.

Traduit par Abou Taymiyah Khalîl al Martinîky

Source : la chaîne Telegram du cheikh, @ibnhezam

La fatwa en arabe :

طفل بال على القرآن فماذا نفعل، هل نحرق القرآن ؟

📝 الإجــــــــــــابة :

نستغفر الله ونتوب إليه، يجب على أولياء الأطفال أن يهتموا بهذا الأمر وأن يرفعوا القرآن من جوار الأطفال، والجواب يغسلوه _ يضعونه في ماء ثم يجففونه، فإن صلح بعد التجفيف فبها ونعمت وإن لم يصلح بعد التجفيف أحرقوه – فيضعونه في ماء كثير حتى تذهب عنه النجاسة، ويستغفرون الله من هذا العمل، والله المستعان.

Laisser un commentaire