Pas encore de commentaires

Le remède contre l’oubli

Le remède contre l’oubli

 

   ‘Alî Ibn Khashram – qu’Allah lui fasse miséricorde – a dit : J’ai vu Wakî’ Ibn Al-Jarrâh sans livre dans la main, et pourtant il retenait ce qu’on ne retenait pas, ce qui m’a beaucoup étonné.

– Je lui ai dit : « Ô Wakî’, tu n’as pas de livre et tu ne notes rien. Pourtant, tu mémorises plus de hadîths que nous!

– Wakî’ me répondit doucement dans l’oreille : « Ô ‘Alî, si je t’indique le remède contre l’oubli, vas-tu le mettre en pratique ? »

– « Oui, par Allah ! », répondis-je.

– Il dit : « Délaisser les péchés. Par Allah, je n’ai pas vu plus efficace pour la mémorisation que le délaissement des péchés. »

Source : siyar a’lâm an-nubalâ 6/384

 

Et l’Imâm Shâfi’î a dit :

شَكَوْت إلَى وَكِيعٍ سُوءَ حِفْظِي … فَأَرْشَدَنِي إلَى تَرْكِ الْمَعَاصِي
وَأَخْبَرَنِي بِأَنَّ الْعِلْمَ نُورٌ … وَنُورُ اللَّهِ لَا يُهْدَى لِعَاص

Je me suis plaint à Wakî’ de ma mauvaise mémoire

Il m’a conseillé de délaisser les péchés

Et m’a informé que la science est une lumière

Or, la lumière d’Allah n’est pas, au désobéissant, accordée

Traduit par Samîr Abû Bilâl pour Dammaj-fr.com

Le 29 du mois de shawwâl 1436.H (14/08/2015)

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.