Pas encore de commentaires

Est-il préférable à l’homme qui a la capacité d’être polygame ou monogame? (s Al ‘Uthaymin)

Bismillah

Question : Un homme qui a la capacité financière et corporelle à se marier avec une deuxième. Est-il préférable de n’avoir qu’une seul ou la polygamie ?

Réponse de shaykh Al ‘Uthaymin : La polygamie est préférable à l’épouse unique de ce que ça contient comme multiplication de la descendance pour cette communauté. Et ça augmente la préservation des chastetés des femmes qui restent sans maris.

Mais à la condition que l’homme ait la capacité financière, corporelle et la capacité dans ses actes, en étant juste entre ses femmes. Mais s’il se marie en craignant de ne pas être équitable, alors ceci lui est illicite (haram) car Allah dit :

فَإِنْ خِفْتُمْ أَلَّا تَعْدِلُوا فَوَاحِدَةً

Et si vous craignez de ne pas être justes alors (contentez vous) d’une seule.

Allah a ordonné de se contenter d’une :

أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ

Ou ce que vous possédez

C’est à dire : des esclaves, car l’équité n’incombe pas pour les esclaves. Il peut avoir un rapport avec qui il veut de ses esclaves s’il en possède et l’équité ne lui incombe pas.

Quant aux épouses, il lui est obligatoire d’être équitable entre elles.

Et celui qui a deux épouses et penche vers l’une d’elle (la préfère dans ses actes) il viendra le jour du jugement avec un côté plus grand que l’autre (ndt : comme il est venu dans un hadith authentifié par l’imam Al Albani).

Sauf ce qu’Allah a permis qui est de rester avec la nouvelle épouse sept jours si elle est vierge et trois jours si elle a connu le mariage. Puis lorsque les trois jours sont passés il lui donne le choix : « si tu veux je reste avec toi sept jours » mais tu devras alors donner sept jours à chacune des autres avant de revenir à la nouvelle.

Par exemple : il se marie avec une femme qui a connu le mariage et reste trois jours avec elle puis lui donne le choix. Elle dit : « je veux que tu restes sept jours » Il complète donc sept jours. Il a une autre épouse avec qui il restera sept jours avant de revenir à la nouvelle. Mais si la nouvelle dit : « les trois jours me suffisent. » Alors il va chez l’autre épouse un seul jour et revient à la nouvelle.

Car les trois jours sont le droit de la nouvelle épouse (qui a connu le mariage) du fait que le mari généralement n’est pas rassasié avec une seule nuit et également pour que la nouvelle épouse se tranquillise avec son nouveau mari et s’habitue à lui car cela n’arrive pas en une nuit.

De ce fait, parmi les sagesses de la législation est d’avoir donné à la vierge sept jours et trois à l’autre puis on lui donne le choix. Généralement la femme choisit les trois jours pour ne pas qu’il parte chez ses autres femmes septs jours avant de revenir.

Source : (سلسلة اللقاء الشهري) numéro 11

Trad: Ayyub, dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.