Pas encore de commentaires

Certaines paroles qui sont répétées à tort par certains dans toutes les khutbas du vendredi (l’imam Al Wadi’i)

Bismillah

Qu’en est-il de la parole du khatib : je dis ceci et je demande pardon à Allah pour moi et vous ?
أقول قولي هذا وأستغفر الله لي ولكم

Réponse de shaykh Muqbil : c’est venu par la voie de Mussa Ibn ‘Ubaydah Ar Rabdhi qui est faible. Donc le hadith est faible. Mais il est venu dans Sahih Ibn Hibban par la voie de Mussa Ibn ‘Uqbah au lieu de Mussa Ibn ‘Ubaydah. Et nous étions heureux d’avoir trouvé ça puis nous avons réalisé que tous les ouvrages citaient Mussa Ibn ‘Ubaydah donc il apparait comme le plus probable que le nom ait été altéré dans ce seul ouvrage et donc ça n’est pas établi.

Il ne convient pas de persister sur cette parole et de finir la première khutbah avec : « Je demande pardon à Allah pour moi et vous et l’ensemble des muslims. Demandez-Lui pardon, Il est le Pardonneur, le Miséricordieux ». Et aussi le fait de citer le verset :

إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ ۚ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا [ الأحزاب : 56 ]
Allah et Ses anges prient sur le prophète. Ô vous qui croyez, priez sur lui et saluez-le.

Il n’est pas établi que le prophète la lue dans sa khutbah. C’est pareil pour l’invocation pour les dirigeants dans la khutbah. S’il connait du dirigeant une bonne chose et souhaite invoquer pour lui dans une seule khutbah, c’est permis mais le faire tout le temps non. […]

Et finir la khutbah par :

إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَالْإِحْسَانِ وَإِيتَاءِ ذِي الْقُرْبَىٰ وَيَنْهَىٰ عَنِ الْفَحْشَاءِ وَالْمُنكَرِ وَالْبَغْيِ ۚ يَعِظُكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ
Allah commande l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Et il interdit la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.

‘Umar Ibn ‘Abd Al ‘Aziz l’a dite lors d’une énorme occasion et comme il a bien dit. Il l’a dite dans une khutbah et ne la disait pas dans toutes. Il l’a dite alors que Banî Umayyah insultaient la maison prophétique (ndt : la famille du prophète) et ‘Ali Ibn abi Talib dans leurs sermons et ils attendaient de lui qu’il les insulte également. Comme est bonne la façon dont il a placé le verset à sa place. Car c’est certes une turpitude, un acte répréhensible, une rébellion et une inimitié que d’insulter la famille du prophète (croyants)[…]

Également le fait d’invoquer dans toutes les khutbas perpétuellement. Le prophète  a invoqué lors de la demande de pluie. Quant à terminer toutes les khutbas par des invocations, ceci n’est également pas légiféré.

Tout comme citer les califes bien guidés (à la fin de chaque khutbah). […] Pas de mal à faire une khutbah en citant leurs mérites mais pas à la citer (à la fin) de chaque khutbah. […] Ach Châtibi l’a cité dans Al I’tisâm et que les gens ont eu une mauvaise pensée de lui lorsqu’il a dit que ce n’était pas légiféré.

Trad : Ayyub, Dammaj-fr.com
—————
من شريط : ( الأجوبة الوادعية على الأسئلة اليافعية )

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.