Pas encore de commentaires

Célébrer la nuit du destin avec un repas à la mosquée est une innovation. (IFTA)

 بسم الله الرحمن الرحيم

 Célébrer la nuit du destin avec un repas a la mosquée est une innovation.

 Le comité permanent de l’ifta a dit وفقهم الله :

« Il n’est pas permis de célébrer la nuit du destin, ou tout autres nuits, que ce soit la nuit de la moitié du mois de cha’bane, la nuit du mi’raj (l’ascension), ou la naissance du prophète , car cela fait parti des innovations, en effet, le prophète صلى الله عليه و سلم et ses compagnons رضي الله عنهم ne l’ont pas fait, le messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit: « Celui qui fait une chose que je n’ai pas ordonné, son acte est rejeté. ».
De plus, il n’est pas permis de s’entraider dans la célébration de la nuit du destin, que ce soit financièrement ou par l’intermédiaire de cadeaux, ni même en servant le thé.
Il n’est pas permis également, de prononcer des discours ou conférences spécifiquement à cette occasion, car c’est reconnaitre et encourager cette innovation, au contraire, mettre en garde et ne pas y assister est une obligation.
Par ailleurs, ce qui est légiféré; c’est la veillée en salat durant les nuits du mois de ramadan, les dix dernières nuits, la récitation du coran, le rappel (الذكر) et les invocations (الدعاء), comme l’a démontré le prophète صلى الله عليه و سلم: « Celui qui veille en salat le mois de ramadan, sincèrement et en espérant la récompense, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. » Et sa parole صلى الله عليه و سلم : « Celui qui veille en salat la nuit du destin, sincèrement et en espérant la récompense, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. »,
et selon la parole de ‘Aicha رضي الله عنها : « Lorsque les dix dernieres nuits du mois de ramadan débutaient, le messager d’Allah  صلى الله عليه و سلم faisait beaucoup d’efforts et veillait les nuits en salat… »           (Fatwa n°10882)  

 
Le comité permanent de l’ifta وفقهم الله a également dit a ce sujet:

« …Concernant la célébration de la vingt septième nuit (du mois de ramadan) en pensant que c’est la nuit du destin, cela ne fait pas parti de la voie du messager d’Allah صلى الله عليه و سلم, en effet, le prophète صلى الله عليه و سلم n’a jamais célébrer la nuit du destin, donc c’est une innovation. »
 (Fatwa n°167)
 
Question: Est-il permis de préparer un repas à l’occasion de la nuit du mi’raj (l’ascension) et la nuit du destin, pour l’envoyer à la mosquée, afin que l’imam fasse des invocations sur cette nourriture et que la récompense (profite au mort dont les proches ont préparé le repas) comme c’est la coutume chez nous?

Le comité permanent de l’ifta وفقهم الله a répondu:

« Il n’est pas permis de spécifier la nuit du mi’raj ou du destin par la préparation d’un repas pour l’envoyer à la mosquée, afin que l’imam fasse des invocations, en espérant que la récompense profite à un mort!!, c’est plutôt une innovation qu’il faut délaisser… »  
(Fatwa n°4990)

Traduit par Mounîr Aboû ‘Abd Ar Rahmân Al Maghribî.

Dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.