Archives par catégorie: La fitna de ‘Oubayd Al Jâbiry.

catégorie comprenant les articles relatifs aux injustices de ‘Oubayd Al Jâbirî dans cette fitna

Réfutation de l’abominable supposition faite par Oubayd al jabiri à l’égard du noble compagnon Ka’b ibn Mâlik Al Ansâri – رضي الله عنه –

بسم الله الرحمن الرحيم Réfutation et prise de défense contre l’abominable supposition faite par Oubayd al jabiri à l’égard du noble compagnon Ka’b ibn Mâlik Al Ansâri – رضي الله عنه – « Si Ka’b ibn Mâlik avait connu la mort dans de telles circonstances, avant que son repentir soit révélé, il serait un égaré, une […]

‘Oubeyd al Jâbiry s’est-il vraiment repenti de sa diffamation envers Ka’b Ibn Malîk ? Par Yousouf Abou Hâtim

 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

 

Il se propage par ci par là que ‘Oubeyd al Jâbiry serait revenu sur ses diffamations sur ce noble sahâby رضي الله عنه.

Donc nous aimerions démonter la réalité de ce retour par cet écrit du frère Yousouf Abou Hâtim al Jazâiryحفظه الله sur ce point avec certains commentaires.

Tout d’abord rappellons nous les paroles de sheikh al Fawzân sur les paroles de ‘Oubeyd ici.

Et également celle de sheikh al Louheydân et celle du moufti ‘Abel’Azîz Âl al sheikh حفظهما الله

Sheikh Sâlih al Louheydânحفظه الله  fut interrogé[1] et il répondit :

« Première chose : Il y a de quoi se passer d’une telle parole. Il n’y a aucune raison (de dire cela) tant que l’on sait qu’Allah a fait descendre son repentir sur Ka’b Ibn Mâlik dans le Qorâne. Nous ne disons pas et si… ‘’si’’ n’a aucun sens. » Fin de citation.

Le moufti ‘Abdel’Aziz Âli sheikh حفظه الله   fut également interrogé sur les paroles de ‘Oubeyd et répondit en coupant la parole au questionneur:

Sûrement pas ! Sûrement pas !

Le questionneur voulut compléter la question et le sheikh le coupa en lui disant :

Tout ceci est une erreur !

Lien vers l’audio : http://ge.tt/1w7iBee/v/0 [2] 

 

Maintenant analysons scientifiquement le prétendu retour de ‘Oubeyd al Jâbiry sur ses propos clairs diffamant Ka’b Ibn Mâlik[3].

A savoir que le sheikh Mohammad Bâ Jamal حفظه الله a aussi déjà dévoilé la réalité de ce prétendu retour.( voir le même lien en début d’article menant à la parole de sheikh al Fawzân)

Le frère Yousouf dit[4] :

‘Oubeyd al Jâbiry autorise les étudiants en médecine d’étudier les accouchements et d’ausculter la femme.

بسم الله الرحمن الرحيم

Un questionneur d’Algérie demande :

Je suis étudiant en faculté de médecine. Et dans notre pays il n’est pas possible à l’étudiant d’obtenir le diplôme si ce n’est en auscultant les femmes dans différentes spécialités. Tout comme il nous est obligatoire de travailler dans les soins (se rapportant) aux maladies des femmes et les accouchements avant la fin du cursus durant une période de trois mois. M’est-il donc permis d’achever mes études ? 

La réponse d’al Jâbiry:

‘Ubayd Al Jabiri permet d’assister à un mariage où se trouve de la musique

بسم الله الرحمن الرحيم

Question : qu’Allah vous récompense en bien. Sixième question d’Algérie, le questionneur dit : qu’Allah soit bon envers vous ! Est-il permis à la personne d’entrer dans une fête de mariage -où il n’y a pas de mixité mais il s’y trouve des chansons- et ceci dans le but d’aider dans ce qui se rapporte au mariage, en sachant que celui qui se marie est son frère ?

Pour ‘Ubayd : « les algériens sont des ânes sauf ceux à qui Allah fait miséricorde »

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Dans cet enregistrement téléphonique, ‘Ubayd Al Jâbiri, un des fervents défenseurs de la hizbiyyah d’Al Adani, répond à un algérien qui lui reproche de défendre Al Halabi -et nous concédons, par équité, que le questionneur a eu un mauvais comportement lorsqu’il lui dit par la suite: « Tu assistes les murjiah, ya shaykh! ». ‘Ubayd s’emporte alors et lance, plein de colère et de fureur:

Les algériens et les libyens sont des ânes, sauf ceux à qui Allah fait miséricorde!

Audio

 

Et il dit à un autre: « Tu es fou? Tu es fou? » Puis il lui dit:

Mon enfant, tu es une vache, une vache, une vache!!! Salam.

Audio

 

Shaykh Bajmal dit au sujet de la première parole:

Exposition des falsifications déloyales d’Arafât al mohammedî (shaykh Da’ass)

L’exposition des falsifications déloyales d’Arafât al Bouseiry

Le prêcheur aux portes de l’enfer

Par Shaykh Sa’îd Da’âs  رحمه الله 

بسم الله الرحمن الرحيم

Document annexe à la série de réfutations sur l’écrit:

« La clarification des règles et principes corrompus de Yahya El Hadjouri« 

 

L’imam Sa’di [رحمه الله]dit:«  Ceux qui mêlent le faux à la vérité et la dissimulent sciemment, alors qu’il leur est demandé de l’exhiber, sont des prêcheurs appelant à l’enfer ».

((Al baqarah:42) تيسير الكريم الرحمن)

Préface

الحمد لله حمدا كثيرا طيبا مباركا فيه,  كما يحبه ربنا و يرضى, أشهد الله أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له و أشهد ان محمدا عبده و رسوله صلوات الله و سلامه عليه و على من تبعه بإحسان إلى يوم الدين.

أما بعد:

‘Abdullah dit: Ceci est un résumé du fascicule de notre grand frère de mérite, l’éminent Cheikh salafy Sa’îd Ibn Da’âss [رحمه الله], fascicule qu’il a écrit en réfutation des ambiguïtés à l’encontre de l’éminent mouhaddith salafy Cheikh Yahyâ [حفظه الله] par l’emploi d’accusations absurdes et totalement fausses.

‘Oubeyd al Jâbiry autorise de faire des bid’ahs au nom de la sounnah

بسم الله الرحمن الرحيم
 
Voici l’audio d’une conversation téléphonique entre ‘Oubeyd al Jâbiry et un frère libyen dans laquelle il autorise de parler du mawlid (la célébration de la naissance du prophète صلى الله عليه و سلم), de faire des do’as en groupe et de faire le qounout durant salât al fajr. On peut aussi y constater son étrange façon d’émettre des fatâwa sans aucun dalîl et encore son manque de tact avec les questionneurs.

L’incohérence d’Al-Jâbiri et son autorisation de se tailler la barbe

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله، والصلاة والسلام على من لا نبي بعده, أما بعد:

Voici un audio en 2 parties de ‘Obayd al Jâbiri . Dans la première partie il y interdit de se raser la barbe de façon catégorique puis se contredit dans la deuxième partie où il y autorise de la tailler. Ces audios furent enregistrés en des occasions différentes. 

Réfutation de Sheikh Yahyâ sur la fatwa des élections d’al Jâbiry

 

بسم الله الرحمن الرحيم

Annotations de Sheikh Yahyâ al Hajouryحفظه الله

sur la fatwa d’al Jâbiry encourageant les gens de la Sounnah à participer aux élections[1].

Ces annotations datent d’il y a environ quatre ans. Nous les traduisons aujourd’hui en cette occasion d’élections présidentielles en France en guise de réfutations à tous ceux qui sortiraient les mêmes ambigüités. Ces ambigüités données par les ikhwân al mouslimîn.

Il dit:

الحمد لله و الصلاة و السلام على رسول الله أما بعد

Al Jâbiry autorise de prendre la nationalité des pays de mécréance !!!

 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

Al Jâbiry autorise de prendre la nationalité des pays de kufr !!!

(Suivi de fatâwas de grands savants sur le sujet.)

Parmi les très nombreuses fatâwas déviées d’al Jâbiry couvertes d’un mutisme suspect de beaucoup, qu’il autorise de prendre la nationalité des pays de kufr. Donc en voici la traduction résumée à la partie qui nous intéresse.

Un questionneur dit : Est-il permis au mouslim de prendre la nationalité d’un état dont le gouvernement est mécréant, et cela par besoin. Car cette nationalité lui faciliterai beaucoup de démarches dans ses aspirations[1]. Et en ces temps les gens se hâtent vers ces nationalités et s’en vantent. Barakallahufikum ?

Après que ‘Oubeyd ai fait un rappel sur le blâme quant au fait de se vanter des origines ou de la parenté il dit :