Archives par catégorie: Jurisprudence

catégorie comprenant les articles relatifs à la jurisprudence

Manger de la viande de cheval (Ch. Mohammed ibn Hizâm)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Mohammad Ibn Hizâm fut questionné : Est-il permis de manger de la viande de cheval (de guerre) ? Il répondit : Oui c’est permis mais seulement en cas de besoin. Il ne convient pas d’en égorger pour le simple fait d’en manger, en raison de ce qu’il y a en […]

Dire sitâr à la place de hijâb et mouqâbalah à la place de khitbah (Ch. Abou Bilâl al Hadrami)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Abou Bilâl al Hadrami fut questionné : Le fait de nommer le hijâb (voile couvrant le visage) « sitâr » ou de nommer la khitbah « mouqâbalah » s’est répandu chez certaines personnes. Cela est-il convenable ? Il répondit : En ce qui concerne le fait de nommer le hijâb « sitâr », on a ce […]

Payer pour une réparation non accomplie (Ch. Ibn Hizâm)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Mohammad Ibn hizam fut questionné : Un questionneur dit qu’un de ses appareils est tombé en panne et qu’il s’est rendu chez un réparateur pour le remettre en état. Ce dernier le démonta puis le remonta sans avoir pu le réparer. Il répondit : Il ne mérite pas d’être rémunéré […]

Jusqu’à quel âge les parents peuvent-ils laver leurs enfants (Ch. Abou Bilâl al Hadrami)

Question : Jusqu’à quand (quel âge) les parents ont-ils le droit de laver l’enfant, c’est-à-dire de voir et toucher ses parties intimes ? Réponse de Cheikh Abou Bilâl al Hadrami : Jusqu’à ce que l’enfant puisse se passer de son père ou de sa mère sur ce point. Dès qu’il arrive à se passer d’eux, […]

Consommer l’argent harâm du père (Ch. Ibn Hizam)

بسم الله الرحمن الرحيم Question : Un homme est employé dans une banque à transactions usuraires et il a un grand fils ayant atteint l’âge de seize ans pour qui il dépense de son salaire gagné de cette banque. Réponse de Cheikh Muhammad ibn Hizâm : Si l’enfant a atteint cet âge et qu’il est […]

Rappel résumé, simplifié et bénéfique sur la nuit du Destin

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Rappel résumé simplifié et bénéfique sur :

ليلة القدر

Laylatul Qadr

(La nuit du Destin ou la nuit de la Grandeur).

Écrit et compilé par le frère tâlib al ‘ilm Abou Mansour Mâzine Ibn ‘Abdillah al Lahjy حفظه اللهà Dâr al Hadîth à Dammâj.

Lu et autorisé à la propagation par le conseiller de confiance Sheikh Yahyâ Ibn ‘Aly al Hajouryحفظه الله.

 

الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله.

أما بعد:

Allah dit dans son Livre :

إِنَّا أَنْزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ (1) وَمَا أَدْرَاكَ مَا لَيْلَةُ الْقَدْرِ (2) لَيْلَةُ الْقَدْرِ خَيْرٌ مِنْ أَلْفِ شَهْرٍ (3) تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَبِّهِمْ مِنْ كُلِّ أَمْرٍ (4) سَلَامٌ هِيَ حَتَّى مَطْلَعِ الْفَجْرِ (5)

Nous l’avons certes, fait descendre (le Qorâne) pendant la nuit d’Al-Qadr.

Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr?

La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois.

Durant celle-ci descendent les anges ainsi que l’esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre.

Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube.

(Sourate al Qadr).

Sheikh al ‘Outheymîneرحمه الله de cette sourate :

Résumé des règles du jeûne [avec PDF]

Télécharger le PDF Rédigé par Abu ‘Abd Allah Mussa Ibn ‘Abd Allah Ibn Yussuf Al Bur’âwî le somalien. Traduction: Ayyub Abu Mu’adh Al Faransi As Siyâm-sawm (le jeûne) Définition: dans la langue c’est le fait de retenir comme dans la parole d’Allah: إِنِّي نَذَرْتُ لِلرَّحْمَنِ صَوْمًا J’ai voué un « sawm » au Tout-Miséricordieux.   Religieusement, Al […]

L’heure de « imsak » est une innovation

Dans les calendriers de Ramadan, on trouve une colonne « imsâk » qui est environ un quart d’heure avant l’heure du fajr. Imsak signifie retenue, c’est à dire qu’il faudrait s’arrêter de manger et boire à partir de ce moment là par crainte d’atteindre l’heure du fajr en mangeant. C’est en réalité une innovation qu’il incombe de […]

Décréter à l’avance le premier jour de jeûne (Ch. Abou ‘Amr al Hajoury)

 

بسم الله الرحمن الرحيم

La question :

 

En France, l’organisme qui représente les muslims, a déjà décrété que le premier jour de jeûne (de Ramadân) serait ce Mardi. C’est-à dire en se basant sur les calculs astronomiques par le moyen d’appareils modernes. Quelle est donc l’obligation sur les mulims la-bàs ?

 

La réponse du sheikh حفظه الله :

Travailler au service des mécréants (Ch. Ibn Hizâm)

رحمه الله Cheikh Muhammad ibn Hizâm حفظه الله a été questionné : Qu’en est-il de travailler dans un restaurant et d’y servir les non mouslims ? Et si c’est permis, quel est le verdict d’être à leur service durant le mois de Ramadân et de leur servir à manger ? Il a répondu : Résider […]