Archives par catégorie: Commerces/ transactions

catégorie comprenant les articles relatifs au commerce

Le jugement des enchères

Le jugement des enchères Le terme juridique arabe est (مزايدة) « muzâyadah ». La majorité des savants voient la permission, certains ont même cité le consensus comme Ibn Qudâmah et Ibn ‘Abd Al Barr, car la base dans les actes de la vie courante est la permission jusqu’à ce que vienne une preuve de l’interdiction. Et ils […]

Changer le prix de vente selon les clients?

Question : Est-il permis au commerçant de vendre à des prix variés un même produit ? En vendant par exemple à l’un à 10 et à un autre 20 et un troisième 5. Est-ce permis ? Al ‘allamah al ‘Uthaymin رحمه الله : Si cette variation est due à la variation du marché, et que ce produit augmente et […]

Stocker des marchandises pour qu’elles prennent de la valeur?

Question 1 n°6374 Lorsque le muslim stocke des marchandises chez lui durant des mois, alors qu’elles ne sont pas propagées dans le pays comme le riz ou le saman (beurre). Est-il permis au muslim de stocker ces marchandises? Et quelle est la durée la plus courte pour ce stockage? Réponse de la lajnah ad daimah […]

Acheter des couches sur lesquelles il y a des images figurées (Ch. Ibn Hizâm)

Le Cheikh a été questionné : Nous achetons des couches spécialement pour les enfants mais elles sont couvertes d’images d’êtres dotés d’âme. Comment agir dans ce cas ? Il a répondu : Ils doivent veiller dès le début à n’acheter qu’un genre ne contenant pas d’images. Mais s’ils n’en trouvent pas ou qu’ils les ont […]

Payer pour une réparation non accomplie (Ch. Ibn Hizâm)

بسم الله الرحمن الرحيم Cheikh Mohammad Ibn hizam fut questionné : Un questionneur dit qu’un de ses appareils est tombé en panne et qu’il s’est rendu chez un réparateur pour le remettre en état. Ce dernier le démonta puis le remonta sans avoir pu le réparer. Il répondit : Il ne mérite pas d’être rémunéré […]

Consommer l’argent harâm du père (Ch. Ibn Hizam)

بسم الله الرحمن الرحيم Question : Un homme est employé dans une banque à transactions usuraires et il a un grand fils ayant atteint l’âge de seize ans pour qui il dépense de son salaire gagné de cette banque. Réponse de Cheikh Muhammad ibn Hizâm : Si l’enfant a atteint cet âge et qu’il est […]

Travailler au service des mécréants (Ch. Ibn Hizâm)

رحمه الله Cheikh Muhammad ibn Hizâm حفظه الله a été questionné : Qu’en est-il de travailler dans un restaurant et d’y servir les non mouslims ? Et si c’est permis, quel est le verdict d’être à leur service durant le mois de Ramadân et de leur servir à manger ? Il a répondu : Résider […]

Vendre à quelqu’un qui a pris un crédit usuraire? (s. Ibn Hizam)

Un frère en russie veut vendre sa maison pour partir étudier en terre d’Islam. Mais l’acheteur prendra un crédit à la banque pour l’acheter et lui donner cet argent. Quel est donc le jugement ? Shaykh Muhammad Ibn Hizam : Cet acheteur est mécréant et c’est lui qui prend cet usure et le fait de lui vendre […]

Vendre des livres de maison d’édition au manhaj douteux (Ch. Fath al Qadasy)

Question : On demanda au cheikh les normes légiférées quant aux limites des relations commerciales que doivent entretenir les teneurs de librairie salafis avec des maisons d’éditions douteuses dans leur manhaj et publiant ou traduisant des livres de la sounnah et de certains individus déviants. Réponse : Il répondit que la quasi-totalité des maisons d’éditions […]

Travailler au noir pour toucher les aides sociales (Ch. Al Albâny)

Travailler au noir pour toucher les aides sociales Cheikh Al Albâny L’imam al Albâny fut interrogé : Question : Un homme touche des aides financières provenant d’un état mécréant pour cause de chômage. Mais cette aide cesserait d’être versée s’il venait à trouver un emploi. Cependant cet homme s’est mis à travailler au noir sans […]