Archives par catégorie: Minhaj

catégorie comprenant les articles relatifs au minhaj

Parmi les conditions requises pour sortir contre le gouverneur mouslim (Ch. al Albâny)

Parmi les conditions requises pour sortir contre le gouverneur mouslim Cheikh al Albâny Le questionneur : Quelle doit être notre position face au gouverneur qui abolit la législation d’Allah et qui ne juge pas avec ce qu’Allah a fait descendre ? A-t-on le droit de sortir? Le cheikh : Tu veux dire, est-il permis de […]

Mon conseil aux Gens de la Sunnah (Ch. Muqbil)

Mon conseil aux Gens de la Sunnah

نَصِيحَتِي لِأَهْلِ السُّنَّةِ

Al ‘allâmah al muhaddith shaykh Muqbil Ibn Hâdî Al Wâdi’î (رحمه الله)

Al Bukhârî (رحمه الله) a dit : […] d’après Jarîr Ibn ‘Abdillah qui a dit : J’ai prêté allégence au prophète (صلى الله عليه وعلى آله وسلم) sur l’entente et l’obéissance -il m’enseigna : « dans ce que tu peux »– et le conseil à tout musulman. (NdT : Rapporté également par Muslim)

L’imam Muslim (رحمه الله) a dit : […] D’après Tamîm Ad Dârî, que le prophète (صلى الله عليه وآله وسلم) a dit : « La religion, c’est le conseil ». Nous dîmes : Envers qui ? Il dit : « Envers Allah, Son livre, Son messager, les dirigeants des musulmans et la masse [des musulmans] ».

Vendre des livres de maison d’édition au manhaj douteux (Ch. Fath al Qadasy)

Question : On demanda au cheikh les normes légiférées quant aux limites des relations commerciales que doivent entretenir les teneurs de librairie salafis avec des maisons d’éditions douteuses dans leur manhaj et publiant ou traduisant des livres de la sounnah et de certains individus déviants. Réponse : Il répondit que la quasi-totalité des maisons d’éditions […]

Qu’est-ce que la hizbiyah (Ch Moqbil)

Qu’est-ce que la hizbiyah Cheikh Moqbil Question : Certains hizbis nous accusent de ne pas savoir ce qu’est la hizbiyah et de ne pas en connaître le sens. [Ils disent] que pour nous la hizbiyah ne se limite qu’à ce qui s’oppose à nous, ne serait-ce que sur une seule question (d’ordre religieux). Ils nous […]

La différence entre le suivi aveugle et s’appuyer sur la compréhension et la science du savant (Ibn al Qayim)

La différence entre le suivi aveugle et s’appuyer sur la compréhension et la science du savant Ibn al Qayim L’imâm ibn al Qayim رحمه الله a dit : « De là nous apparaît la différence entre suivre aveuglément le savant dans tout ce qu’il dit, et s’aider de sa compréhension et s’éclairer par la lueur de sa […]

Ensemble de paroles de l’imâm Moqbil al Wâdi’yرحمه الله sur l’interdiction du suivi aveugle (taqlîd) en religion

بسم الله الرحمن الرحيم 

Ensemble de paroles de l’imâm Moqbil al Wâdi’yرحمهالله sur l’interdiction du taqlîd[1] en religion

(Avec les dalîls.)

الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله.

أما بعد:

Voici pour les apparentés au manhaj de vérité de façon sincère et véridique, le manhaj salafi, des dalîls exposés par cet imâm moujaddid moujâhid démontrant l’interdiction du taqlîd en religion. En effet nous constatons avec grande désolation une grande tombée de nos frères et sœurs dans ce fléau, qu’ils s’imaginent être une chose louable, c’est-à-dire revenir aux individus pour leur renommée ou leur grand nombre et ce, au détriment du suivi des preuves établies, chose qui est purement contraire au Livre et à la Sounnah avec la compréhension des salafs comme le prouvera cette traduction incha Allah. Alors que dire de personnes se vantant d’être étudiants en science durant des années chez les savants, embourbés dans ces marécages et incapables et de s’en dépêtrer, se lançant dans des domaines qu’ils ne maitrisent pas et ne pouvant s’exprimer avec des arguments valables et convaincants ou de se baser sur les règles salafiyahs elles mêmes basées sur des preuves.

On recherche refuge auprès d’Allah contre la jalousie et on lui demande la sincérité dans les intentions et les actes, que nos actes d’adoration ne soient que pour son visage et non pour le prestige ou la réputation ou les biens de ce bas monde et de même qu’il nous rende fermes sur le Tawhîd et la  Sounnah jusqu’à ce qu’on le rencontre.

-Sheikh Moqbil رحمه الله dit du taqlîd :L’imitateur est une personne qui se voit comme un collier autour du cou de celui qu’il imite. Et dans la terminologie, la meilleure définition trouvée est celle de Ibn Hammâm, il a dit : « l’imitation c’est le fait de suivre  celui qui n’est pas une preuve sans avoir pour cela de preuve (sur ce suivi) ».

Fadâih wa nasâih 207.

Enseigner le Qorâne en échange d’un salaire (Ch. Mouqbil)

Enseigner la religion en échange d’un salaire (Ch. Mouqbil) La question : M’est-il permis de prendre de l’argent et en échange d’enseigner le Qourân aux enfants ? La réponse : N’impose pas cela comme condition. Par contre si cela t’est donné sans que tu ne l’aies conditionné, ou qu’une personne bienfaisante venait en disant : Je voudrais que tu […]

Marier une salafiyah à un homme n’étant pas salafi (Ch Yahyâ)

  بسم الله الرحمن الرحيم Marier une salafiyah à un homme n’étant pas salafi . (Ch Yahyâ). La question : Si un homme n’étant pas salafi se présente à une jeune fille (en vue de mariage), peut-on l’accepter ?

Est-ce que tout muslim est salafi jusqu’à ce que vienne ce qui démontre sa déviance ? (Ch Yahyâ).

  بسم الله الرحمن الرحيم Est-ce que tout muslim est salafi jusqu’à ce que vienne ce qui démontre sa déviance ? (Ch Yahyâ). La question : Quelle est la véracité de cette parole : Tout muslim est salafi jusqu’à ce que sa déviance soit prouvée ?