Archives par catégorie: Minhaj

catégorie comprenant les articles relatifs au minhaj

Quelle est la preuve dans la critique détaillée ? (S. Rabî’)

بسم الله Question: Qu’est-ce qui est voulu par « preuve » dans la critique détaillée? Et est-ce que la preuve vient du Livre et de la Sunnah?   Réponse de shaykh Rabî’ (حفظه الله): Oui, car les affaires reviennent au Livre et à la Sunnah. S’il l’accuse de fornication, ou de boire de l’alcool, ou de consommer […]

La critique détaillée disparaît-elle avec l’éloge ? (S. Rabî’)

بسم الله الرحمن الرحيم   Question: Suffit-il de rapporter la parole des imams au sujet de la critique détaillée? Réponse de shaykh Rabî’ (حفظه الله): Et comment ne suffirait-il pas?! Lorsque les imams rapportent la critique détaillée, nous n’acceptons pas?! Même si un seul imam rapporte la critique détaillée, ça nous suffit. Et il a […]

Ce shaykh ne fait pas partie des grands savants ! (S. Bâzmûl)

بسم الله الرحمن الرحيم

عبارات موهمة للشيخ بازمول قول بعضهم :

(هذا الشيخ ليس من العلماء الكبار)

Voici un extrait du livre de Shaykh Ahmad Ibn ‘Umar Bâzmûl « Ibârât Mûhimah » qui se veut une réfutation à certaines expressions répandues prêtant à confusion.

Parmi ces expressions : La parole de certains : « Ce Shaykh  ne fait pas partie des grands savants (al-ulamâ al-kibâr) »

Cette parole est un refrain que certains répètent lorsqu’ils veulent rejeter les propos d’un Shaykh, ou qu’ils souhaitent en détourner les  gens afin qu’ils ne  l’écoutent plus, ni ne le prennent en considération. Particulièrement lorsqu’il enjoint le bien et interdit le blâmable, met en garde contre les innovations et prévient d’une erreur.

Celui qui réfute les Gens de l’innovation est un combattant (S. Ibn Bâz)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Que dis-tu sur la parole de celui qui dit que les réfutations sur les Gens de l’innovation et de l’égarement n’étaient pas l’habitude des salafs, et que si des réfutations sont écrites, il ne convient de les propager que parmi les étudiants en science, et pas autres qu’eux.

Celui qui n’accepte pas la critique détaillée d’un savant lorsqu’il est seul (S. Muqbil)

بسم الله

Question: Certaines personnes n’acceptent pas la parole de l’un des savants de la Sunnah qui critique (jârih) un des innovateurs, avec pour argument que le reste des savants n’a pas parlé sur cette personne critiquée (majrûh) et dit: « Où est Untel et Untel? Pourquoi ne parlent-ils pas? Si c’était vrai, ils l’aurait suivi!« 
Donc est-ce qu’il est conditionné dans la parole sur la personne et son dénigrement (jarh) que la plupart des savants de la Sunnah ou tous l’aient dénigré? Surtout que le jârih, a eu accès à une preuve (bayyinah) prise de la parole de cet innovateur prise de ses conférences et écrits.