Archives par catégorie: Hijra

catégorie comprenant les articles relatifs au minhaj

Parole de l’imâm al al Albâny رحمه الله sur la hijrah

بسم الله الرحمن الرحيم

Parole de l’imâm al al Albâny رحمه الله sur la hijrah

Le mouhaddith de ce siècle Mohammad Nâsir Addin al Albâny رحمه الله a dit:

Et parmi ce qui attriste de façon déplorable c’est que ceux qui se convertissent à cette époque contemporaine, et cela de grande quantité louange à Allah, ne se préoccupent pas de cette règle; la séparation et la hijrah vers les pays de l’islâm excepté une minorité d’entre eux.

Travailler POUR faire hijrah et ne pas prier à la mosquée? (S. Muqbil)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Certains frères réfléchissent à propos de l’émigration des pays de mécréance. Ils sont donc contraints à rassembler l’argent en travaillant dans des entreprises françaises qui leur interdisent de sortir pour accomplir la prière en commun, mais ils l’accomplissent seuls. Il se peut qu’ils leur permettent, s’ils font une faveur, d’accomplir la prière du vendredi avec les Musulmans. Leur est-il permis de travailler dans ces entreprises s’il ne leur est pas possible de travailler ailleurs?

Celui qui ne connait pas la réalité de la hijrah (c. Yahya)

بسم الله الرحمن الرحيم

Question: Le questionneur est de France et il dit:

Je suis sorti de mon pays sur une intention de talab al’ilm (recherche de la science)et de hijrah en même temps.

Et en réalité je pensais que le hijrah c’était juste le fait de sortir du pays et que l’on pouvait revenir quand on veut pour visiter la famille ou pour la da’wa vers Allah. Et peu importe que ce retour soit annuel ou mensuel tant le besoin s’en fait ressentir. A savoir que j’ignorais le jugement de la hijrah comme le fait qu’il n’est pas permis au muhajir de retourner dans son pays sauf en cas de besoin urgent ou pour les visites durant trois jours seulement.

Et la cause de cela c’est que je voyais un grand nombre de frères de France dirent qu’ils sont muhajirs et ensuite ils revenaient tous les ans pour visiter leur famille ou pour la da’wa alors je les imitai en cela.

Alors est-ce qu’avec cette intention je suis considéré comme muhajir?

Commentaire du passage des ‘Trois bases’ sur l’émigration (S. Al ‘Uthaïmîn)

بسم الله الرحمن الرحيم   Sa parole: (Il lui fut ordonner d’émigrer):   Shaykh Al ‘Uthaïmîn a dit: Allah (تعالى) ordonna à Son prophète Muhammad (صلى الله عليه وسلم) d’émigrer à Al Madînah, car les gens de Makkah l’empêchaient d’établir son appel. Et durant le mois de Rabî’ Al Awwal de la treizième année de […]

Commentaire du passage des ‘Trois bases’ sur l’émigration (S. Al Fawzân)

بسم الله الرحمن الرحيم   Al ‘allâmah shaykh Al Fawzân (حفظه الله) a dit: Sa parole: (et après elle, on lui ordonna l’émigration vers Al Madînah):   Lorsque les préjudices causés par Quraîch s’intensifièrent, et que leur mal augmenta par le détournement [des gens] de la voie d’Allah, la persécution des musulmans, la torture de celui […]

Commentaire du passage des ‘Trois bases’ sur l’émigration (S. Ibn Qâsim)

بسم الله الرحمن الرحيم   Shaykh ‘Abd Ar Rahmân Ibn Muhammad Ibn Qâsim{footnote}Faqîh hanbalî du Najd. Né près de Riyâd en 1312H. Il est celui qui a assemblé le Majmû’ L Fatâwâ de Shaykh Al Islam Ibn Taïmiyyah. Il est mort en 1392H qu’Allah lui fasse miséricorde.{/footnote} (رحمه الله) a dit: Sa parole: (et après, il lui fut ordonner d’émigrer […]

Commentaire du passage des ‘Trois bases’ sur l’émigration (S. Ibn Bâz)

بسن الله الرحمن الرحيم   Shaykh Ibn Bâz (رحمه الله) dit: Puis il émigra vers Al Madînah après que les maux de Quraïch se soient accentués sur lui et ses compagnons. Allah lui permit d’émigrer de Makkah -de par le mal et l’injustice de Quraïch- vers Al Madînah vers les Ansars (les Auxilliaires). Ils lui […]

Commentaire du passage des ‘Trois bases’ sur l’émigration (S. An Najmî)

بسم الله الرحمن الرحيم
Sa parole: (Et ensuite, il lui fut ordonné l’émigration…):
Et le sens de « hijrah »: que tu émigres du pays de mécréance, c’est à dire: que tu le délaisses et que tu viennes dans un pays d’Islam. Car « hijrah » découle de « al hajr » qui est le délaissement. Et les musulmans ont été ordonnés de délaisser le pays de mécréance pour se diriger vers le pays d’Islam. Et son jugement est l’obligation à quiconque peut s’en acquitter. Et pour cela, Allah a informé sur des gens dont les anges ont repris leurs âmes injustes envers eux-mêmes à cause de leur délaissement de la hijrah et de leur préférence pour les pays de mécréance.