Pas encore de commentaires

Attentat de Djibouti: l’innocence des salafis face à l’égarement des khawarijs

بسم الله الرحمن الرحيم

Un attentat suicide a eu lieu à Djibouti il y a quelques jours de la part d’un homme et une femme en niqâb ce qui cause –comme toujours- de nouveaux maux envers nos frères salafis et surtout nos sœurs qui couvrent leurs visages, appliquant en cela ce que leur Seigneur leur a ordonné. L’occasion de rappeler le danger des khawarijs envers l’Islam et les muslims. L’attentat aurait été revendiqué par les shebabs somaliens et aurait fait trois morts : les deux kamikazes et un turc. Nous avons informé shaykh ‘Abd Al Hamid Al Hajuri hier de l’attentat et il a affirmé :

{phocadownload view=fileplay|id=6|playerwidth=328|playerheight=200|playerheightmp3=30}

{phocadownload view=file|id=6|target=s}

Cet acte qui a survenu à Djibouti ou qui survient dans d’autres pays, ahl as sunnah –les salafis- le blâment sur ceux qui le commettent et mettent en garde contre ces choses car cela ne fait aucunement partie de notre religion. Le prophète (صلى الله عليه وسلم) a interdit de tuer les femmes et les enfants et également ces attentats sont des suicides et contiennent une transgression à l’encontre d’un grand nombre de gens en paix et de gens qui ont un pacte (NdT : les mécréants qui vivent en terre d’Islam protégés par le dirigeant) et causent l’effusion de sang des muslims. Il est donc obligatoire d’interdire et de s’écarter de ces actes criminels qui n’ont aucun lien avec l’Islam car l’Islam est innocent de tout ce qui contredit le Livre et la Sunnah. Fin de sa parole.

Je dis : et parmi les preuves du Livre et de la Sunnah, nous citerons la parole d’Allah:

إِنَّ الَّذِينَ فَتَنُوا الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ثُمَّ لَمْ يَتُوبُوا فَلَهُمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ وَلَهُمْ عَذَابُ الْحَرِيقِ
ceux qui font subir des épreuves aux croyants et aux croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de l’Enfer et le supplice du Feu.

Et Il dit:

وَمَنْ يَقْتُلْ مُؤْمِنًا مُتَعَمِّدًا فَجَزَاؤُهُ جَهَنَّمُ خَالِدًا فِيهَا وَغَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَلَعَنَهُ وَأَعَدَّ لَهُ عَذَابًا عَظِيمًا
quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et Lui a préparé un énorme châtiment.

Et dans la Sunnah :

Safwân Ibn Sulaym dit : Abû Umâmah Al Bahili qu’Allah l’agrée entra dans Dimachq (Damas) et vit des têtes de Harûrâ (groupe des khawarijs) accrochées et il dit : « Les chiens de l’enfer ! Les chiens de l’enfer ! Les chiens de l’enfer ! Ce sont les pires des tués se trouvant sous le ciel, les meilleurs des tués sont ceux qu’ils ont tués. » Puis il pleura. Un homme lui dit : « Abâ Umâmah ! Tu dis cela de toi-même ou bien l’as-tu entendu ? » Il répondit : « J’aurais été bien insolent ! Comment dirais-je ça de moi-même ? Je l’ai entendu plus d’une fois (dans une version : plus de sept fois) » L’homme dit : « Qu’est-ce qui te fait pleurer ? » Il répondit : « Je pleure du fait qu’ils sont sortis de l’Islam. Ce sont eux qui se sont divisés et ont fait des groupes dans leur religion. »

Rapporté par Ahmad et il est dans As Sahih Al Musnad de shaykh Muqbil.

Et dans les deux Sahihs d’après Ibn ‘Abbas qu’Allah les agrée qu’Allah envoya du Yémen de l’or au messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) et qu’il le partagea entre quatre personnes afin de raffermir leurs cœurs sur l’Islam. Un homme dit : « Crains Allah Muhammad ! » Il répondit : « Et qui obéira à Allah si moi je Lui désobéis ? Est-ce qu’Allah me fait confiance pour les gens de la terre et vous, vous ne le faites pas ?! » Un homme demanda alors au prophète (صلى الله عليه وسلم) de tuer cet homme –je pense qu’il s’agit de Khâlid Ibn Al Walîd- et il lui interdit. Lorsque l’homme partit il dit : « A la suite de celui-ci viendra des gens qui réciteront le Quran sans qu’il ne dépasse leurs gorges, ils traverseront la religion comme la flèche dans la cible. Ils tueront les gens de l’Islam et laisseront les gens des idoles. Si je les rencontre je les tuerai comme ‘Âd. »

Et dans les deux Sahihs d’après ‘Ali qu’il a dit avoir entendu le messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) dire : « A la fin des temps sortiront des gens jeunes et idiots. Ils diront la meilleure parole dite par les créatures (le Quran) ils réciteront le Quran sans qu’il ne dépasse leurs gorges. Ils traverseront la religion comme la flèche traverse la cible. Si vous les rencontrez, tuez-les car il y aura une récompense pour ceux qui les auront tués le jour de la résurrection. »

Ayyub Al Faransi, Dammaj-fr.com

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.